mercredi 19 juillet 2017

La biodynamie qu'est-ce que c'est ?



La biodynamie est un système de production agricole, issu du courant ésotérique de l'anthroposophie, dont les bases ont été posé par Rudolf Steiner, en 1924, sous la forme de huit conférences.

Cette méthode utilise des préparations à base de plantes pour activer ou maîtriser les « forces cosmiques » des planètes présentes dans le sol afin de soutenir un bon processus végétatif et limiter le développement des parasites.

Voilà la définition qu'en donne Jean-Michel Florin, coordinateur du MABD (Mouvement de l'agriculture biodynamique) : 

« L’agriculture biodynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux Hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du « vivant » acquise par une vision qualitative/globale de la nature. Elle considère que la nature est actuellement tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même et qu’il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes, des animaux et des Hommes grâce à des procédés  thérapeutiques ». 


Prévue au départ pour la production agricole, cette technique peut être adaptée au jardin. Dans cette vidéo, Gérard Augé nous parle de sa pratique de la biodynamie adaptée au jardin potager :





..........

lundi 17 juillet 2017

Sortie du livre Les recettes gourmandes au Chocolat des Gourmandes Astucieuses de Katy Gawelik



Katy Gawelik, ma cuisinière en chef vient de sortir un nouveau livre intitulé Les recettes gourmandes au chocolat de Gourmandes Astucieuses.

Et, évidemment, devinez qui a du faire l'énorme effort de goûter TOUTES les recettes  ? C'est moi ! (pas toutes en même temps heureusement).Vous remarquerez que je ne recule devant aucun sacrifice !!😉😉

De toute façon le chocolat c'est bon pour la santé !

En tout cas, je me suis bien régalée, car Katy a réuni dans son livre ses recettes au chocolat les plus emblématiques et les plus gourmandes. Toutes les recettes du livre sont bios et sont diversifiées : simples, rapides, plus élaborées et pour toutes les occasions (Noël, Pâques, Saint-Valentin).

On retrouve aussi, associés à certaines de ces recettes, des fruits du jardin d'Ecolo-bio-nature (framboises, pommes, noix, noisettes, coings, etc.)

Si vous aimez le chocolat, laissez vous tenter, succombez à la tentation !! Le livre est disponible en version numérique et en version papier.


PS : Allez j'en profite pour vous partager un scoop, mais chut... Les 2 prochains livres en préparation (sorties imminentes) ont un rapport avec l'été et le jardin.

samedi 15 juillet 2017

Au secours, les insectes disparaissent !!



Je viens de lire un petit encart dans le magazine Rustica n°2482 qui m'a fait froid dans le dos !

J'étais déjà au courant depuis longtemps de la disparition des abeilles. Mais, comme mon jardin est un haut lieu de biodiversité où vit et se multiplie une grande quantité d'insectes en tout genre, je n'avais pas fait attention au fait que le problème avait pris une telle ampleur aussi pour les autres insectes.




Je vous livre l'article tel quel :

"Les insectes disparaissent.
Les données sont réunies peu à peu. La population des papillons a baissé de 50 %. Les apiculteurs alertent sur le taux de mortalité des abeilles. Enfin chacun s'en souvient : après un trajet en voiture, il fallait nettoyer le pare-brise, couvert d'insectes. Ce n'est plus le cas. Une étude parue dans la revue Science (n°6338, mai 2017) jette de nouveau un pavé dans la mare. En posant des pièges dans une zone humide en Allemagne, des entomologistes ont mesuré que près de 80 % des insectes ont disparu entre 1989 et 2013. Les scientifiques accusent les insecticides à base de néonicotinoïdes."




Alors, après avoir lu cela, que pouvons-nous faire ?

- tout d'abord manger bios pour faire baisser la quantité de denrées produites avec des pesticides,
- ensuite, jardiner bio,
- et aussi accueillir et développer la biodiversité autour de soi, dans son jardin, sa commune, son entreprise, etc.
Pour cela on peut
- installer une prairie fleurie,
- creuser une mare si vous en avez la place
- laisser un coin sauvage dans votre jardin où des plantes sauvages (comme les orties) pourront croître tranquillement
- planter des aromatiques
- planter des ombellifères, des plantes mellifères, etc.
- laisser monter à graines une partie de vos plantes,
- etc.




Vous pouvez également apporter votre soutien à tous ceux qui luttent pour la sauvegarde de la biodiversité et faire prendre conscience du problème autour de vous.

Toutes ces actions ne sont peut-être pas suffisantes, mais ce sera toujours mieux que de ne rien faire. Il est important pour chacun, à son petit niveau, de faire sa part.


Vous pouvez soutenir nos actions sur Tipeee  https://www.tipeee.com/ecolo-bio-nature

mercredi 12 juillet 2017

Eloge de l'arbre par Françis Hallé



Je vous propose une vidéo passionnante et fascinante de Françis Hallé (Botaniste et Biologiste, spécialiste de l'architecture des arbres et de l'écologie des forêts tropicales humides) qui nous parle de manière poétique, tout en étant très scientifique et rigoureuse, de l'arbre.






                

lundi 10 juillet 2017

Retrouver l'unité avec la nature



C'est l'été, la chaleur nous empêche parfois de travailler au jardin. C'est le bon moment pour lire.
Voici un extrait du livre de Steve Pavlina Le développement personnel pour les gens intelligents :

"Promenez-vous en pleine nature :

Se promener dans la nature est l'une des choses less plus simples que l'on puisse faire pour expérimenter l'unité. Même si vous n'avez qu'une heure ou moins, profitez-en pour vous éloigner de la vie urbaine et pour rétablir les liens avec vos racines naturelles.
Observez les animaux. Touchez les arbres. Sentez le vent sur votre visage.

Reconnaissez que vous faites partie de la nature, et qu'elle fait partie de vous. Vous n'êtes pas un visiteur étranger à cet environnement - vous en faites partie. Remarquez comme il est bon d'arrêter d'agir, d'arrêter de penser, et d'être simplement parmi les plantes et les animaux. Rappelez-vous que vous faites partie du règne animal.

L'un de mes environnements naturels favoris, c'est Sedona, en Arizona, à environ quatre heures de route de chez moi, à las Vegas.La dernière fois que j'y suis allée, j'ai suivi un sentier le long d'une montagne, découvrant une vue magnifique du canyon Boynton. Je me suis assis tout seul, et j'ai regardé le coucher de soleil pendant une heure, dans un état tranquille et méditatif. J'étais si paisible que je suis resté jusqu'à la dernière minute possible, laissant juste assez de clarté pour pouvoir redescendre le sentier avant que l'obscurité m'empêche de voir. De telles expériences permettent de bien recharger le côté émotionnel de l'unité".


Source images : flickr.com ; pinterest.com

samedi 8 juillet 2017

Batifolage sur fleur de carotte




Dans cette nouvelle vidéo, je vous propose de découvrir comment une simple fleur de carotte peut devenir un haut lieu de la biodiversité (et accessoirement un lupanar).


J'ai laissé une carotte en terre l'année dernière. J'en laisse toujours 1 ou 2 pour qu'elle fleurisse l'année suivante et qu'elles deviennent un haut lieu de biodiversité. Les fleurs sont butinées par de nombreux insectes. Cette année, elles servent également de lupanar. Des Téléphores fauves ont décidé de s’y accoupler gaiement. Un Leptura Fulva s’y promène et de nombreux autres insectes les butinent.












                

mercredi 5 juillet 2017

Petit tour dans la serre en permaculture, début juillet 2017



Dans cette vidéo, je vous propose une petite visite de la serre et de découvrir différentes plantes peu courantes dans nos régions (comme la margose de Chine ou le haricot dragon).




..............

lundi 3 juillet 2017

Immersion dans 2 jardins du Moyen-Age



C'est la période des vacances, donc le bon moment d'aller visiter des potagers !!

Comme en permaculture, on s'inspire (entre-autres) des savoirs ancestraux (en les adaptant et les modernisant), on retrouve souvent dans les potagers des permaculteurs (et notamment dans le mien) des plantes cultivées au Moyen-Age.

Je vous  propose donc de visiter, en vidéo, 2 jardins reproduisant les potagers du Moyen-Age, pour y puiser de l'inspiration. Un jardin montagnard et un jardin breton.


Tout d'abord le jardin de l'Abbaye d'Aulps dans le Chablais :





Puis, le potager de l’Abbaye du Relec à Plounéour-Ménez :



(source image : http://www.jardipedia.com)

samedi 1 juillet 2017

Zoom sur la Bourrache



En ce moment la bourrache est plutôt envahissante au jardin !
Comme elle se ressème seule, j'en retrouve un peu partout.

Heureusement, c'est une plante très utile.




La bourrache (Borago officinalis) est un plante annuelle de la famille des Boraginacées. Elle fait partie des plantes médicinales. Ses fleurs bleus à la forme étoilée caractéristique peuvent aussi être roses ou blanches.
Elle renferme du mucilage, des tanins, du nitrate de potassium et des alcaloïdes pyrrolizidiniques. Les graines renferment une huile riche en acide gamma-linolénique.




Son mucilage soulage les troubles respiratoires. De part la présence de nitrate de potassium, elle est diurétique et dépurative. Les cataplasmes de feuilles soulagent les irritations de la peau. Son huile est utilisée pour soulager de nombreux troubles allant du diabète à la schizophrénie en passant par l'arthrite ou le syndrome prémenstruel.




On ne mange pas que ses fleurs ! Ses tiges épaisses et ses larges feuilles charnues recouvertes de poils sont délicieuses.
Les feuilles jeunes et les tiges ont un goût de concombre. Les feuilles plus âgées se mangent en pesto ou cuites pour être farcies ou mangées en beignets ou comme des épinards. Les fleurs ont un léger goût d’huître.




C'est une plante mellifère, elle attire les insectes pollinisateurs et peut servir de biomasse pour pailler le sol. Elle se ressème seule (ou plus exactement grâce aux fourmis qui disséminent ses graines). Elle à tout à fait sa place dans un jardin en permaculture.


Si vous avez de la bourrache dans votre jardin, je vous recommande l'excellente recette, de Katy Gawelik, de Pesto à la Bourrache du Blog Les Gourmandes Astucieuses.



mercredi 28 juin 2017

Calendrier lunaire Juillet Août 2017






Juillet 2017

Jours Feuilles : 7, 14, 15, 16, 17, 23, 24
Jours Fruits : 8, 9, 10, 18, 26
Jours Fleurs : 4, 5, 11, 13, 22, 31
Jours Racines : 1, 2, 3, 19, 20, 27, 28, 29, 30

Lune descendante du 1 au 6
Lune montante du 7 au 19
Lune descendante du 20 au 31

Repos les 6, 12, 21, 25 (Nœud lunaire)






Août 2017


Jours Feuilles : 3, 10, 11, 12, 13, 20, 29, 31
Jours Fruits : 4, 5, 6, 14, 22, 23
Jours Fleurs : 1, 9, 19, 28
Jours Racines : 7, 15, 16, 17, 24, 25, 26, 27

Lune descendante le 1er
Lune montante du 2 au 16
Lune descendante du 17 au 29
Lune montante le 31

Repos les 2, 8, 18, 21, 30 (Nœud lunaire)



Un calendrier lunaire complet reprenant les différentes phases de la lune est disponible au bas de cette page.

lundi 26 juin 2017

La culture en cageot (vidéo)


Jeudi, j'avais décidé de réaliser une petite vidéo sur la culture en cageot. J'avais prévu de la faire vers 8h du matin, hélas mon appareil n'étant pas chargé, j'ai du attendre 11h, en pleine canicule pour la faire.

Dans cette vidéo, je vous explique comment cultiver facilement, sans se prendre la tête, ni se fatiguer. Avec juste un peu de carton, quelques cageots, du foin, des déchets verts et un peu de compost, on peut obtenir de la nourriture saine, qui ne coûte rien.
Cela permet également de réaliser un jardin provisoire, le temps de créer son propre design en permaculture.





..............

samedi 24 juin 2017

La superpuissance des plantes



Sommes-nous vraiment les êtres les plus puissants qui vivent sur terre ? Et bien non !
Il serait temps pour l'homme de faire preuve d'un peu d'humilité !

Le monde végétal est beaucoup plus puissant, plus évolué que nous. Par exemple, savez-vous que le génome d'un grain de riz contient deux fois plus de gènes  que le notre ? Un autre exemple, les plantes maîtrisent l'énergie solaire depuis des millions d'années alors que nous nous commençons seulement !

Elle purifient l'ai et l'eau, elles maîtrisent le vieillissement, et détiennent de nombreux records.

Cette vidéo, vous permettra de vous rendre compte qu'elles sont loin d'être impuissantes !





.........

mercredi 21 juin 2017

Le cycle de vie des fleurs



Aujourd'hui, je vous propose une superbe animation qui a été créée pour montrer aux enfants le cycle de vie des fleurs.




lundi 19 juin 2017

C'est la récolte des fruits rouges

En ce moment, c'est la pleine récolte des fruits rouges.



Hélas pour la majorité des cerises, je dois me contenter cette année de les regarder. En effet, celles qui étaient à ma portée ont gelés fin avril. Celles-ci sont trop hautes, même avec ma perche équipée du cueille-fruits Fiskars. Il me faudrait un drone cueilleur !

Heureusement, il reste tous les petits arbustes : groseilles, cassis, framboises, tayberry... ainsi que les fraisiers.



























samedi 17 juin 2017

Les solstices d'été et d'hiver



Nous assisterons bientôt au solstice d'été. Mais au fait, qu'est-ce qu'un solstice ?

Le solstice est un phénomène marquant l’arrivée de l'été et de l’hiver.
Le solstice d’été correspond au jour le plus long de l’année et le solstice d’hiver a celui le plus court.

La durée d’ensoleillement est liée à la position de la Terre par rapport au soleil.
Le solstice d’été (vers le 21 juin) a lieu au moment où la terre est la plus éloignée du soleil et le solstice d’hiver a lieu (vers le 21 décembre) au moment où la terre est la plus proche du soleil.

Lors du solstice d’hiver, les rayons du soleil sont rasant et nous réchauffent peu, alors qu’au solstice d’été, les rayons du soleil frappent la Terre presque verticalement et la réchauffe beaucoup.


Solstice d'été :

Solstice d'hiver :


(source images: wikipédia)


lundi 12 juin 2017

Test du cueille-fruits Fiskars UP80



Lorsqu'on a des arbres de grande taille, il est parfois difficile de cueillir les fruits qui sont situés en hauteur. S'il y en a beaucoup, ce n'est pas trop grave, les oiseaux s'en chargent, mais cette année comme beaucoup de fruits ont gelés, chaque fruit récolté est important.

J'ai donc testé le cueille-fruits Fiskars UP80.





Il est adaptable sur toute la gamme des outils UP de chez Fiskars. Moi je l'ai mis sur mon coupe-branche multifonctions longue portée UP86.

Il s'installe facilement sur le manche, en le clipsant et en le faisant pivoter ensuite d'un quart de tour, puis en réinstallant la vis et la goupille.











Il est grand et robuste, son sac est en coton et son cadre en polyamide.




Le cueille-fruit est orientable, on peut choisir de le mettre droit ou le pencher légèrement selon ce que l'on a à cueillir et la configuration de l'arbre. De plus, on peut soit mettre le coupe-branche en position haute si on ne l'utilise pas en même temps ou en position basse pour couper le fruit afin qu'il tombe dans le cueille-fruits.








Evidemment, pour l'instant, je n'ai pas récolté de fruits, je ne voulais pas en gaspiller.

Mais, sur les photos, vous pouvez quand même voir ce que cela va donner, même si les fruits sont encore petits.








Et, si vous voulez une photo de récolte, voici une des photos du site de Fiskars.




            
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...