mercredi 20 décembre 2017

Mes projets pour 2018



On continue les plantations en 2018.

Même si, théoriquement, il ne reste plus de place, je n'ai pas pu résister et j'ai prévu de nouveaux fruitiers pour 2018.

Cette année, j'ai du faire abattre un sapin bleu d'Amérique, car il était trop grand et devenait dangereux pour les voisins (en cas de déracinement lors d'une tempête, il se serait retrouvé directement sur le toit de la maison du voisin).

Durant cette opération, le sublime Cèdre du Liban que j'adorais et qui était à côté, a été massacré (j'avais donné mon accord pour couper une branche (et une seule) qui gênait la tombée du tronc du sapin bleu et lorsque je suis revenue toutes les branches du bas du cèdre, sur 2 m de haut, avaient été coupées !). Du coup, il ne ressemble plus à rien et donc il va être coupé très prochainement.

C'est vrai que le Cèdre était immense et qu'il aurait fallu à terme le couper pour protéger le voisinage, mais il était tellement magnifique que j'espérais encore le garder quelques années.








De ce fait j'ai de la place pour planter de nouveaux fruitiers.

Viendront donc à la place :
  • un prunelier
  • un groseillier blanc Versaillais
  • un cerisier grosse cerise blanche de Verchocq
  • un poirier Comtesse de Paris

Mais, ce n'est pas tout.
  • un figuier Pastilière prendra place dans un grand pot sur la terrasse
  • une vigne Concord noire et une vigne Olivette grimperont à l'assaut de 2 arbres (je n'ai pas encore choisi lesquels).




Ce sera notre cadeau de Noël. 

Nous ne fêtons pas Noël ni Nouvel an et préférons mettre l'argent économisé dans ces fruitiers qui constitueront une partie de notre nourriture future. Et, nous pourrons également faire découvrir ses nouvelles variétés aux lecteurs du blog et durant les visites de notre jardin. Je réceptionnerai tout cela début mars (en provenance de l'opération Plantons le décor et d'une pépinière d'Aubenas).


J'ai aussi à la maison un bananier (variété inconnue, car rejeton de celui de mon cousin) et un citronnier Yuzu qui devront être plantés au soleil, une fois les risques de gelées passées. J'espère qu'ils supporteront notre climat.


Si mes marcottages de figuier de Dalmatie ont réussi (il m'en faut au moins 2 car j'en ai promis un à une Marmotte), j'essayerais de trouver de la place pour en remettre un deuxième (ses fruits sont tellement bons).


Enfin, j'ai repéré encore quelques petites choses (pas grand-chose, une quinzaine de plantes et arbustes 😃) que j'aimerai ajouter par ci par là, petit à petit, en cours d'année, si mes rentrées 2018 me le permettent.




Donc, comme vous le voyez, notre jardin en permaculture est en constante évolution et son design ne sera jamais vraiment terminé. De quoi bien nous occuper encore en 2018.



Soutenez nos actions grâce au financement participatif  --> https://www.tipeee.com/ecolo-bio-nature 


>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...