vendredi 4 novembre 2011

Objectif : Abattre des arbres (2ème partie)

Allez ! On attaque la deuxième partie de cet article (retrouvez la première partie ici). Au menu donc, couper, broyer, tronçonner.

On a commencé par le bouleau.

Me voici en plein boulot, dans le bouleau !



J'ai utilisé un alligator pour couper les branches de taille moyenne. J'adore ce joujou car il est pratique, maniable et sécurisant. Il ne se met en route que lorsque les interrupteurs sur les 2 poignées sont actionnés en même temps et la chaîne est protégée par 2 mâchoires.





Le mien a déjà pas mal d'années d'utilisation, mais apparemment Black & Decker le commercialise encore.





Après l'on se retrouve avec ça ...



Il faut donc couper les branches plus petites avec une cisaille à enclume et des sécateurs. Durant cette opération, 1 des 2 sécateurs à cliquet (neufs au départ) a rendu l'âme et la cisaille également (mais elle, elle avait plus de 20 ans, et après ces années de bons et loyaux services, il était temps qu'elle prenne sa retraite !). Et donc...






...c'est là que le broyeur entre en scène. Il va permettre de faire du brf ("brois raméal fragmenté"), qui sera utile, notamment, sur les ados : vous voyez que cet article et celui sur la culture sur buttes sont liés.

Si vous devez acheter un broyeur (car votre commune ne vous propose pas de solution intéressante ou que la location à plusieurs ne vous parait pas possible), fuyez les modèles à couteaux. A moins d'investir dans du matériel professionnel à plus de 1000 euros (ce qui serait ridicule), vous serez vite déçu car en peu de temps vos lames seront inutilisables. Choisissez plutôt un modèle à rotor, à pignon, à cylindre de coupe, comme par exemple celui-ci :


ou ceux commercialisés par Viking ou comme ceux vendus dans les 139 euros chez Aldi ou Lidl (tous les ans vers le mois d'octobre). 

Comme de nombreuses personnes, j'avais un modèle à couteaux qui, très rapidement, a été inutilisable et maintenant dort au fond du garage. J'ai été quelques années sans broyeur et cela me manquait. J'ai trouvé cet  automne un modèle à cylindre de la marque Florabest chez Lidl et j'en suis très satisfaite. 

Comme vous pouvez le voir, il a englouti très facilement le bouleau.










Après on passe à du matériel plus imposant et plus dangereux : la tronçonneuse. C'est ce dont je vous parlerai la prochaine fois.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...