jeudi 29 septembre 2011

Le BRF, ou comment changer les tas de branchages en or



Le BRF ou Bois Raméal Fragmenté permet d’utiliser sous forme de broyat, le tas de branchages et de feuilles que l’on obtient lorsque l’on taille ses végétaux. Une fois étalé sur le sol, il permet de nourrir la terre qui nourrira, à son tour, les plantes. Ainsi, plus besoin d’engrais chimiques ! L’autre grand avantage du BRF est qu’il rend inutile l’arrosage du sol. Les plantes sont en excellente santé, donc plus nécessaire d’utiliser des pesticides ! On peut donc dire que le BRF est vraiment une matériau en or.

 Si vous ne connaissez pas le BRF, voici une vidéo explicative très bien faite :

Le BRF, une perspective d'avenir par marcantoinedeprat

 De plus en plus de personnes sont conscientes de l’intérêt du BRF, la demande de broyeurs va donc augmenter. Or, ceux prévus pour les particuliers sont en général peu fiables, les lames s’usant très très vite. Déçus par ce type d’appareils, les particuliers vont s’empresser peu de temps après l’achat, de les mettre à la déchetterie ! Ce qui va occasionner une source de pollution supplémentaire. Mais certaines communes (par exemple, par le biais du syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères) ont eu la bonne idée d’investir dans du matériel professionnel et de proposer à leurs habitants gratuitement ou contre une participation modique de venir à domicile, ou de passer dans les quartiers, ou d’installer une plateforme pour broyer les végétaux. D’autres communes aident financièrement les particuliers pour la location d’un broyeur.


Voici quelques exemples de communes ayant compris l'intérêt du BRF

 - Broyage à domicile :

Depuis avril 2007, Le Grand Chalon propose à ses habitants résidant dans une maison individuelle (20 000 foyers concernés), de venir chez eux broyer leurs déchets verts tels les tailles de haies et d'élagage. Ce service est accessible chaque mois, sur simple demande.

Pour  régler le problème des feux d’extérieur, le SIRTOM de Montbonnot (syndicat intercommunal de ramassage et de transport des ordures ménagères), qui regroupe les communes de Biviers, Montbonnot-Saint-Martin, Saint-Ismier, propose aux habitants un service de broyage de leurs déchets verts à domicile.

Depuis janvier 2010, un service gratuit de broyage de végétaux, issus de taille d’arbustes et/ou d’arbres, est proposé par Rennes Métropole à titre expérimental.


- Aide à la location de broyeur :

Pour inciter les particuliers à faire appel à la location de broyeurs de déchets verts, plus écologique que l’achat d’un équipement qui ne sert que quelques jours par an, la Communauté de Communes de la Presqu'île de Crozon prend en charge une partie du coût de location auprès d’un professionnel, en accordant des bons de réduction de 25 €. (bons cumulables : 2 voisins louent un broyeur 100 euros  la journée ; déduction 2 bons de 25 euros ; reste à la charge de chaque voisin 25 euros).


- Broyage sur une plateforme ou dans un centre intercommunal :

La mairie de Sainte-Marie-de-Ré, en collaboration avec l'association La Verdinière, organisait en novembre 2009, pour la troisième fois près de la déchetterie un broyage gratuit des végétaux.
Les particuliers pouvaient apporter leurs déchets verts et repartir avec un sac de produits broyés prêt à être compostés.


Et vous, utilisez-vous du BRF dans votre jardin ? Vous êtes-vous renseigné auprès de votre commune pour savoir si un service de broyage existe ?







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...