Un moulin à grains et à oléagineux, un prochain investissement pour Ecolo-bio-nature ?


Un moulin à grains et à oléagineux, un prochain investissement pour Ecolo-bio-nature ?


Pour cette année, je me demande si investir dans un moulin à grains et à oléagineux ne serait pas une bonne chose.

Evidemment, pas un modèle comme sur la photo mais un simple modèle de table !

J’y pense depuis pas mal de temps, puisque j’ai quelques petites choses, dans le jardin, qui pourraient être moulues et servir à diverses préparations.


Les avantages d’un moulin à grains et oléagineux

Ce type de matériel permet :

  • de faire sa farine à partir de grains
  • de moudre du café
  • de moudre du maïs
  • de concasser tout type de grains
  • de moudre des légumineuses
  • de broyer les oléagineux
  • de broyer des légumes et aromatiques séchés ou déshydratés


Ce type de moulin est donc assez polyvalent et ouvre toute sorte de possibilités !


L’utilisation que je compte en faire

Je pourrais ainsi moudre mes grains de blé, d’avoine, de millet, de seigle, de sorgho, d’orge et de sarrasin pour les transformer en farine. Pour le moment j’en ai très peu, mais je vais tester cette année la production d’une un peu plus grosse quantité.

Cela me permettra aussi de broyer une partie de mon maïs pour faire de la farine, ce qui donnera à Katy la possibilité de nous faire encore plus de bonnes recettes (notamment des tortillas et du gâteau de maïs).

Mais surtout, avec ce type de moulin, nous pourrons broyer plus facilement tous nos oléagineux. Que ce soit, noix, noisettes ou graines de courges ou de tournesol, nous en avons en grande quantité. Jusqu’à maintenant nous les moulions dans un moulin à café électrique, mais ce pauvre malheureux commence à bien fatiguer ! Il faut dire qu’il me vient de ma mère, donc il n’est plus tout jeune !

Et bien sûr, il ne faut pas oublier les châtaignes que nous allons ramasser en forêt chaque année, mais que nous nous contentons de manger entières. Nous pourrions, ainsi, faire de la farine qui, pour le moment, nous reste interdite, car son prix est vraiment prohibitif en magasin bio.

Enfin, je pense broyer également, dans ce moulin, le maïs et les pois que je donne aux poules, car elles préfèrent quand ils sont un peu concassés.

Bien entendu, ce moulin pourra permettre à Katy de faire de la farine avec des céréales que nous ne produisons pas encore, comme le quinoa ou les lentilles et autres légumineuses.

Et en broyant des légumes déshydratés, cela nous permettra de préparer des soupes crues lyophilisées et des poudres de légumes et d’aromatiques pour assaisonner et aromatiser des plats.


Quel est le modèle idéal pour moi ?

Evidemment, si j’en achète un, je choisirai un modèle manuel (mais, facile d’utilisation) afin qu’il soit vraiment résilient et puisse fonctionner dans toutes les situations.

Je ferai également attention à ce qu’il soit en inox et en fonte pour qu’il soit solide et qu’il dure dans le temps.

Il devra aussi être facilement démontable pour le nettoyage.

Je vais également faire attention à choisir un modèle dont je puisse régler la pression des meules en les serrant avec un écrou, pour pouvoir aussi bien faire de la farine (après plusieurs passages en augmentant petit à petit le serrage) que simplement concasser des grains (en un seul passage).

Il faudra également que les dents des meules ne soient pas trop profondes afin de pouvoir avoir des moutures fines.

Voilà, maintenant il ne me reste plus qu’à rechercher « la perle rare ».


(source image : Moulin à farine Musée des moulins de Villeneuve-d'Ascq,Nord )

Commentaires

  1. Bonjour Isabelle, au cas où vous ne connaîtriez pas, je vous propose la vidéo de Barnabé Chaillot, un géo trouvetout très imaginatif que je suis régulièrement. Il parle de son moulin manuel pour faire de la farine de châtaignes dans sa dernière vidéo. Cet homme est d'une inventivité incroyable. Belle journée à vous
    https://youtu.be/BQqIjK_mzdI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Oui je connais mais son moulin n'a pas l'air bien solide ! La preuve, il n'a eu aucun mal à poncer les disques ! Amicalement, Isa

      Supprimer
  2. Pour info, il a investi dans un moulin. Mais pas donné!
    https://www.youtube.com/watch?v=DxhKPOQmyzQ&t=35s

    RépondreSupprimer
  3. Ceci a l'air bien aussi:
    https://www.youtube.com/watch?v=bgIW5mzsKWY

    RépondreSupprimer
  4. Un ami a longtemps utilisé un moulin à farine manuel. Cependant, l'âge avançant et les douleurs articulaires devenant insupportables, il a été contraint de motoriser son moulin. Il est bricoleur heureusement. C'est donc un critère à prendre en compte aussi.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Mentions légales

Les articles et photos publiés dans ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur, sauf mentions contraires.

Ce site participe au Programme Partenaire d'Amazon E.U, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr