mercredi 4 avril 2018

Evolution d'un design en permaculture



Un design en permaculture n'est jamais figé, il évolue constamment en fonction des événements extérieurs, des souhaits des habitants, des circonstances, etc...

Sur le devant de la maison, vous savez, si vous suivez ce blog, que nous avons coupé un sapin bleu d'Amérique et un cèdre du Liban.   

Nous avons donc commencé à réaménager cette zone. Il y a encore beaucoup de choses à faire, mais je voulais déjà vous montrer quelques plantations donc j'ai fait cette petite vidéo :




PS : mon tee-shirt vient de chez Sauvagement Design (entreprise française qui a de chouettes tee-shirts sur la permaculture, le jardinage, les animaux, etc. et dont les impressions sont faites en France à Bordeaux)


                

2 commentaires:

  1. Bonjour Isabelle,
    Vous semez en plantez directement dans les racines de la souche de vos arbres abattus? J'ai testé une seule fois suite à la coupe d'un vieux lilas et je me suis retrouvée avec des champignons (non comestibles bien sûr) partout. Quels sont ls avantages quand on ne peut pas désoucher. Merci et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je sais que je prends un risque, mais ne pouvant pas désoucher je n'ai pas le choix. Vu la taille de l'arbre, nous n'en aurions pas eu la force. De plus nous aurions eu un cratère énorme à la place et les racines allant très loin, cela aurait occasionné beaucoup de dégâts au niveau du chemin, de la pelouse et d'un autre parterre. Et louer une machine (une grignoteuse de souche) n'était pas dans nos moyens. J'espère que les champignons qui attaqueront le cèdre ne viendront pas contaminer le cerisier.
      Je l'ai déjà fait avec un chêne et des bouleaux et jusqu'à maintenant j'ai eu de la chance, j'ai eu beaucoup de champignons mais uniquement sur les souches, les fruitiers autours n'ont pas été contaminés. Mais je sais que ça peut se produire.
      Amicalement,
      Isa

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...