lundi 1 mai 2017

Renaturer la ville : oui, mais pas n'importe comment !



Favoriser le développement de la biodiversité en ville, y réintroduire la faune et la flore sauvage sont des actions importantes. Mais, il faut faire attention à ne pas faire n'importe quoi.

Les toitures végétales peuvent faire baisser la température et diminuer l'effet de serre, mais il faut faire attention au poids que peuvent supporter ces toitures (la terre s'est lourd et encore plus quand elle est mouillée) ainsi que les protections prévues avant d'y amener la terre et les végétaux (n'oublions pas que les plantes sont à la recherche entre-autres de minéraux pour pousser, il ne faudrait donc pas que le béton de la structure soit rongé petit à petit).

De plus, le corps de nombreux citadins n'est plus habitué à évoluer dans un environnement chargé de nombreux pollens de provenance variée et les cas d'allergies peuvent se multiplier. Il faut donc faire attention aux espèces que l'on réintroduit.

Enfin, la multiplication anarchique de lieux accueillant pour la flore et la faune pourrait engendrer une prolifération de plantes invasives, d'espèces non désirées (les graines et pollens étant disséminé par le vent, les oiseaux, les insectes, etc.)

Un chercheur en écologie nous explique quelques avantages et inconvénients :



1 commentaire:

  1. Merci pour ce commentaire très intéressant et portant à réflexion.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...