lundi 8 mai 2017

Comment et quand semer les haricots ?



Comment et quand semer les haricots ? Quelles variétés choisir ? Je vais répondre à ces questions.

Le haricot (Phaseolus vulgaris Linné) est une plante annuelle de la famille des Fabacées (légumineuses). Ils sont cultivés depuis l'époque précolombienne et ont été introduit en Europe vers le XVIe siècle.

Que ce soit des haricots verts, les demi-secs ou les haricots secs, ils se comportent de la même façon.


Le semis :



Le semis peut s'effectuer en ligne ou en poquet c'est-à-dire en groupe de 3 ou 4 graines, ou en godets.

Pour les haricots nains, je favorisais jusqu'à maintenant le semis en ligne, car les haricots sont moins serrés. Ils ont plus de place pour pousser et sont plus faciles à cueillir. Mais, j'ai également testé l'année dernière, le semis en poquets (que j'utilise systématiquement pour les haricots à rame) et j'ai eu de bons résultats. Je trouve qu'ils lèvent mieux et comme j'ai pas mal de limaces, il me manque moins de pieds. Donc je pense que cette année je vais favoriser le semis en poquet, quel que soit le type de haricot.

Vous pouvez également faire du semis en godet. Personnellement, j'utilise cette technique pour les haricots d'Espagne car ils sont souvent plantés à des endroits où j'ai beaucoup de limaces. Donc en les faisant pousser en godet, les graines n'ont pas passé du temps dans le sol et ont donc germé plus facilement et lorsque je les repique les pieds sont plus forts et peuvent mieux résister à la pression des limaces. Le seul inconvénient c'est qu'il ne faut pas les semer trop tôt en godet, sinon les racines sont déjà trop développées au moment d'être mises en terre et cela vient s'ajouter au stress du repiquage, ce qui fait que les pieds ont parfois du mal à bien reprendre. Pour éviter le stress du repiquage, j'utilise des godets en fibre de coco (qui sont biodégradables) ce qui me permet de les repiquer tels quels.



Les enfants, pour s'amuser, ont l'habitude de semer des haricots dans du coton ou de l'essuie-tout humide pour les voir germer. Rien ne vous empêche de faire la même chose pour vos haricots et de les planter une fois germé.

Les haricots à rame sont semés aux pieds de structure (tipi, grillage, fer à béton, rames, pergola,ficelles tendues, bambou, etc.) ou aux pieds de plantes vivantes qui leur servent de tuteur (maïs, tournesol, arbre ou arbuste). La seule limite étant votre imagination et pour les plantes vivantes, que celles-ci soient déjà suffisamment développées pour ne pas être étouffé par le haricot.
Quelle que soit la structure choisie, assurez-vous de sa solidité. Il ne faudrait pas qu'une fois les haricots poussés, tout dégringole à cause du poids ou d'un coup de vent.




Le haricot ne doit pas être semé trop profond, on dit qu'il doit voir partir le jardinier. On peut le butter pour qu'il s'enracine mieux. Il a besoin d'air donc il ne faut pas le semer trop serré (l'humidité dans les feuilles peut favoriser les maladies cryptogamiques)

Attention aux limaces et aux pigeons, tourterelles, merles, étourneaux, etc. qui raffolent des grains et des jeunes pousses. Contre les limaces, vous pouvez mettre un peu de Féramol (pas trop, si on le distingue bien c'est qu'il y en a déjà trop !) et contre les volatiles vous pouvez installer un voile de forçage que vous enlèverez ensuite.


Les dates de semis :



Après avoir vu comment, voyons quand les semer. En fait tout dépend de votre région. Le haricot à besoin d'une température supérieure à 15 ° et d'un sol humide mais non détrempé pour germer. Il met une dizaine de jours pour germer. De plus il est sensible au gel. Donc dans les régions chaudes vous pourrez le semer dès avril et dans d'autres il faudra attendre mai ou mi-mai.

Si on écoute les dictons des anciens, il nous est conseillé de semer :

  • à la St Georges (le 23 avril) pour avoir des haricots plein la gorge (mon grand-père disait qu'en les semant à cette date, ils avaient moins de fils.)
  • à la St Didier (le 23 mai) pour avoir des haricots plein son panier
  • à la St Norbert (le 6 juin), haricot en terre rattrapera tous les autres.



Vous pouvez semer des haricots secs jusqu'au 15 juin et des haricots verts et demi-secs jusque la mi-juillet.

Personnellement je sème fin avril ou début mai, en fonction du temps qu'il fait et de la lune. Et, si j'ai des ratés, j'en ressème à la St Didier.
Là je vais bientôt les semer. J'ai attendu, car à la St Georges il n'avait pas plu depuis longtemps et le sol était très sec. En ce moment il pleut, mais il fait encore froid. Comme du beau temps est annoncé dans les prochains jours, je vais m'y mettre. Les haricots d'Espagne, (semés en godets il y a une semaine), attendront sagement dans la serre que les risques de gel soient écartés.


Les variétés :



Il existe quantité de variétés disponibles, tout est une question de goût. Les variétés à rame produisent plus, mais demandent d'installer des supports, alors que les variétés naines s'adaptent partout.
Je vais donc vous indiquer les variétés que je préfère. Il n'y a pas de variétés de haricot vert dans ma liste, car le haricot est un légume qui produit beaucoup et, dans ma jeunesse, j'ai du être traumatisé par les multiples repas de haricots verts et les après-midi équeutage et mise en conserves, chez mes grands-parents. Je privilégie donc les variétés pouvant se manger aussi bien en haricot vert et en haricot sec, comme cela j'en mange plusieurs fois en haricot vert, puis lorsque j'en ai assez je les laisse devenir des haricots secs. J'aime bien aussi les variétés se mangeant en demi-sec et en sec et bien sûr les variétés de haricots secs.




Mes préférés :

- A rame :
  • Orteil du prêcheur (en frais et en sec)
  • Princesse du Pévèle (en demi-sec et sec)
  • Haricot d'Espagne (en sec, décoratif et comestible)
  • Dolique rouge et vert (frais)
- Nain (sec) :
  • St Esprit à oeil rouge
  • St Sacrement
  • Borlotto (variété qui existe aussi à rame)
  • Haricot rouge
  • Haricot noir
  • Haricot riz
  • Azukis 

- Flageolets (sec) :
  • Verdelys (vert du Nord)
  • Blanc de Flandres



Quelques infos supplémentaires :

Les haricots jaunes (ou beurre) sont plus tendres, plus fondants.
Les haricots violets contiennent des antioxydants (anthocyanes) mais la plus grande partie de ces antioxydants disparaît dans l'eau à la cuisson. Ils sont plus faciles à cueillir car leur couleur se détache bien du feuillage vert.

Le haricot peut être semé à côté de la carotte (mes haricots noirs sont au milieu de mes carottes et navets cette année), de l'aubergine, du chou, du concombre (mes haricots à rame Princesse du Pévèle côtoient mes concombres et du persil), des épinards, des fraises, du persil, des pomme de terre.

Une fois la saison terminée, n'arrachez pas vos pieds de haricot, mais coupez les tiges au pied. Les racines contiennent des nodules qui, en symbiose avec des bactéries, fixent l'azote. En les laissant se décomposer dans le sol, l'azote sera redistribué à votre sol.

Les haricots verts ont des vertus antidiabétiques, dépuratives, nutritives et diurétiques. Ils contiennent des vitamines (A, B5, B6, C, E), du calcium, du cobalt, du cuivre, du fer, de l'iode, du magnésium, du phosphore, du potassium, du nickel, du silicium, du sodium, du soufre, du zinc.
Les haricots secs sont énergétiques et nutritifs et contiennent de la vitamine B, du calcium, du fer, du phosphore et du potassium.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...