samedi 2 juillet 2016

Test du pulvérisateur Tecnoma Pure

Test du pulvérisateur Tecnoma Pure


Je disposais d'un pulvérisateur à dos de 15 l, mais avec mes problèmes d'arthrose, quand il est plein, il devient vraiment trop lourd pour moi et me massacre le dos et les épaules. J'ai donc décidé de me tourner vers un plus petit pulvérisateur et de tester le Pulvérisateur Pure de chez Tecnoma, d'une capacité de 5 l.

J'ai choisi celui-là car, il est parfait pour les préparations maison (je fais des purins et des décoctions). Il a fait l'objet d'un partenariat avec Terre Vivante, qui a testé ce pulvérisateur, pour vérifier qu'il s'adaptait parfaitement à l'utilisation de préparations naturelles, et l'a donc approuvé.

De plus, il est fourni avec un petit livret recettes de différentes préparations courantes.




Je devais pulvériser une préparation au bicarbonate de soude pour lutter contre le mildiou, c'était donc l'occasion de faire ce test.

J'ai eu une petite surprise désagréable en ouvrant le carton, le pulvérisateur n'est pas monté ! Il faut faire le montage soi-même, à partir d'un mode d'emploi peu clair pour moi qui pourtant déchiffre facilement ceux d'Ikéa. En fait, tout est bien expliqué sauf qu'on ne comprend pas forcément que tel mot correspond à telle pièce. Il aurait fallu présenter d'abord les différents éléments avec leur nom ou un numéro et ainsi le montage aurait été un jeu d'enfant.






Enfin, une fois que j'ai eu compris, au bout de 5 bonnes minutes, qu'il y avait encore un tuyau qui se cachait dans le pulvérisateur lui-même, les choses ont été beaucoup plus simples !




Un ingénieux petit filtre en tissus fin, en forme de sac est fourni avec l'appareil et permet de filtrer les préparations. Un deuxième filtre, en plastique celui-là, est présent au niveau de la poignée pour éviter que des résidus puissent boucher la buse de sortie. Les 2 sont facilement lavables pour enlever les impuretés. Les joints résistent au vinaigre et l'ouverture du pulvérisateur est bien large pour pouvoir verser les préparations facilement.




Une fois le pulvérisateur rempli, il ne reste plus qu'à pomper (façon Shadok) et à mettre le pulvérisateur à l'épaule puis à pulvériser (la buse est réglable).






Après utilisation sur toutes les tomates, je peux dire que c'est un très bon appareil, d'une bonne résistance et vraiment conçu pour les jardiniers écolos. Il est facile à transporter (à la main, avec la poignée ou à l'épaule avec la sangle), facile à utiliser et facile à nettoyer.

Vu le temps pourri de ce début d'été, je pense hélas qu'il va beaucoup servir cette année, que ce soit pour les préparations à base de bicarbonate, de jus de consoude et de purins divers !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...