mercredi 22 juin 2016

Comment construire un Wicking Bed ? 2éme partie



Voici la suite de la construction du Wicking Bed, pas à pas.

Vous pouvez retrouver la première partie ici : http://ecolo-bio-nature.blogspot.fr/2016/06/comment-construire-un-wicking-bed-1ere.html

On continue en installant un pot de fleurs au milieu qui servira de mèche, puis en remplissant le fond de 2 ou 3 briques et de gravier.

Comment construire un Wicking Bed ? 2éme partie






Ensuite, il faut installer une barrière de protection entre les graviers et la terre. Pour cela on peut 
poser un voile géotextile si on en a. Comme je n'en avais pas, j'ai utilisé un drap de récupération.




Il faut faire attention à bien le positionner, puis le couper aux bonnes dimensions.




Puis, j'ai ajouté une bonne couche de compost. Comme les vers de compost et autres insectes du compost sont présents, je vais continuer à les alimenter régulièrement. Ainsi, le wicking Bed produira son propre compost.






J'ai terminé par une couche de terreau et j'ai planté à l'intérieur.




J'ai planté une aubergine Diamond, 




un pied de tomate Minibel,




un pied de patate douce,




et un pied de luffa (je ne sais pas s'il poussera à l'extérieur).




Enfin, j'ai terminé par un premier arrosage sur le dessus puis un deuxième par le tuyau, jusqu'à ce que le trop-plein coule, et j'ai ajouté du paillage.

J'en avais déjà fait un premier (mais j'avais oublié de faire des photos) dans lequel j'avais planté un pied de Yacon (poire de terre), un pied de tomate corne des Andes, un pied de thé de longue vie et semé quelques graines de betterave.












Vous voyez, ce n'est pas bien compliqué à fabriquer ! Et, ce système à de nombreux avantages :

  • cultiver des légumes même lorsqu'on n'a pas de jardin
  • avoir un bon volume de terre permettant de cultiver des légumes racines, ou des légumes ayant des racines profondes et même de petits arbustes fruitiers
  • arroser moins souvent
  • jardiner en hauteur
  • avoir la possibilité d’auto-produire en même temps son propre compost
  • contrôler plus facilement les insectes indésirables, 
  • etc.


Alors, vous construisez le(s) vôtre(s) quand ?







2 commentaires:

  1. Bonjour, comment savez vous qu'il faut remettre de l'eau?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      1 fois par semaine je vérifie, pour cela j'ai 2 possibilités : mettre un bâton dans le tuyau jusqu'en bas et regarder le niveau (comme on fait avec le niveau d'huile d'une voiture) ou verser directement de l'eau dans le tuyau et arrêter dès que de l'eau s'écoule par le trop-plein.
      Amicalement,
      Isa

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...