mercredi 2 mars 2016

Le Gélinaski®, un poulailler tout shuss !




J'ai reçu cette semaine un message d'une lectrice, contenant des photos de son poulailler, que sa famille a réalisé, en 2013, à partir du plan de mon article "Construction d'un poulaille en matériaux de récup" que j'ai publié sur le blog, en 2011.

Ce qui fait son originalité c'est qu'une paire d'accessoires très pratiques a été ajouté, pour le déplacer plus facilement.





Mais, je laisse la parole à Madame Juliette Delorme, qui va vous présenter cette réalisation :

"Il y a exactement 3 ans, je suis tombée sous le charme de votre poulailler avec matériaux de récup’, et me suis prise au jeu…de la palette à déclouer – bonjour le boulot !- ….jusqu’à la peinture à l’ocre !

Par contre, je voulais qu’il soit absolument mobile, et avais pensé à des roues, mais le fait que cela impliquait un jour en-dessous ne me plaisait pas, ou alors, il fallait des roues escamotables…trop complexe !

Alors que nous nous étions lancés dans la réalisation, mon père qui nous aidait, nous a dit un matin, au petit déj’ : « Euh, je crois que j’ai trouvé ! Il me reste des vieux skis au grenier…on n’a qu’à les fixer en-dessous, elles feront du ski sur herbe !!! »
Sur cette géniale idée, nous nous sommes engouffrés !

C’est ainsi qu’est né notre « Gélinaski® », …car il se trouve que nous affectionnons particulièrement les Gélines de Touraine.
Et nous en sommes très fiers !!!
(info : Par contre, percer des skis nous a coûté quelques mèches….c’est extrêmement solide et dur)






Et notre Gélinaski® permet aux poules :
  •          de manger toujours de la verdure,
  •           de semer de l’engrais naturel…
  •           et de ne pas ruiner un rectangle de pelouse…. !
  •           de leur installer un silo suspendu (on ôte juste la gamelle d’eau quand on bouge le poulailler).

Voilà un complément que je souhaitais partager avec plaisir, ça glisse très bien, il suffit de rajouter des poignées et une sangle, …et Hop !





A présent, ayant 11 poules et 2 coqs, le Gélinaski® me sert à isoler les couveuses, puis leurs poussins, ou en cas de quarantaine forcée, ou en cas de surnombre ! Il remplit bien son « job », et chaque été, il a le droit à un coup de rafraîchissement. 

Merci de votre partage initial !"

C'est une excellente idée, vous ne trouvez pas ? Bravo et merci à Madame Juliette Delorme de nous l'avoir fait partager.


(source photos : Juliette Delorme)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...