mercredi 26 août 2015

Pommes de terre en cageot : la récolte et une surprise....2ére partie



Voilà la suite (et fin) de mon article sur la récolte des pommes de terre en cageot.

Je vais enfin vous parler de la surprise.

Mais, il faut d'abord que je vous explique comment j'ai procédé. Donc, pour récolter j'enlève un peu de paillage au milieu du cageot, puis je tire sur chaque pied de pommes de terre et je récupère ce qu'il y a au niveau des racines.

Puis, je soulève le cageot et le pose sur le rebord de la butte. Puis, j'enlève le compost et le paillage à moitié décomposé à l'aide d'un transplantoir et je mets le tout sur la butte. Cela me permets de récupérer en même temps le reste des pommes de terre.

Arrivée au 4éme cageot, je commence à procéder de la même façon. Mais, au moment de le soulever, j'ai un peu de mal, il est lourd. De ce fait, je me dis qu'une racine d'une autre plante est coincée dedans. Pour éviter de l'arracher, je le laisse donc sur place et je commence à vider le cageot. Et, d'un seul coup, sur le côté gauche... je vois le paillage qui bouge !
Avec le transplantoir je le dégage un peu et qu'est ce que je trouve en dessous, un hérisson !!



De ce fait, pour ne pas trop lui faire peur, j'ai remis le paillage, j'ai enlevé rapidement la plus grosse partie du compost et j'ai posé le cageot dans l'allée, sous des feuillages.

Et, j'ai couru chercher l'appareil photo. J'espérais qu'il resterait sur place, au moins jusqu'à la tombée de la nuit mais, malheureusement, il n'a pas apprécié d'être dérangé et il s'est sauvé rapidement.




Evidemment, je me serais aperçu de sa présence avant, je n'aurai pas touché au cageot. Il aurait pu ainsi conserver son abri. Enfin, j'espère qu'avec les différents abris possibles du jardin il a réussi à en trouver un à son goût et que son déménagement imprévu ne l'aura pas trop stressé.








1 commentaire:

  1. Oh c'est trop mignon !
    Peut être reviendra t'il ce petit hérisson.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...