mercredi 25 février 2015

Nos amis les auxiliaires



Je voudrais vous parler aujourd'hui du livre Des auxiliaires dans mon jardin ! Les attirer, les loger et les nourrir, de Blaise Leclerc et Gilles Leblais, qui vient de sortir chez Terre Vivante.

Blaise Leclerc est ingénieur agronome et jardinier depuis plus de 30 ans. Il dirige le bureau d’études Orgaterre, spécialisé dans les relations entre l’agriculture et l’environnement et est expert à l’Institut technique de l’agriculture biologique.

Gilles Leblais est ornithologue, auteur, photographe, consultant et journaliste naturaliste, spécialisé dans l’aménagement du jardin pour accueillir la faune sauvage.

Comme j'ai déjà dans ma bibliothèque les livres Mon Jardin paradis et J'aménage ma mare naturelle de Gilles Leblais, je savais, avant même de le feuilleter, que j'allais découvrir un livre aux photos magnifiques, pleines de poésie.

Et je n'ai pas été déçue. Personnellement, je n'ai pas appris énormément de choses, car c'est un sujet que je connais bien. Mais, il y a toujours des choses que l'on ne connait pas ou que l'on a oublié. Et, pour le néophyte, c'est une mine de renseignements précis. C'est un livre instructif et complet sans qu'il soit pour autant rébarbatif ou ennuyeux. Bien au contraire...Les très nombreux alliés et les quelques ennemis sont tous identifiés, des plus petits (bactéries, vers, insectes) aux plus gros (batraciens, hérissons, oiseaux). Et, la multitude de photos, en fait vraiment un livre passionnant, que l'on a envie de feuilleter régulièrement.

Jugez par vous même avec ce petit extrait :

"Les escargots et limaces
embranchement des Mollusques
classe des Gastéropodes
sous-classe des Pulmonés

Du latin gastero "estomac" et pode "pied", littéralement "estomac dans le pied", les escargots et limaces  sont bien nommés : ils sont là pour dévorer tous les tissus jeunes et tendres qu'ils trouvent dans le potager. Préférant l'humidité, ils sortent surtout la nuit ou tôt le matin, ou par temps pluvieux. Ils sont parmi les ravageurs les plus gênants du potager, et même avec le recours de nombreux prédateurs, quelques chasses  très matinales ou nocturnes, à la lampe de poche, peuvent s'avérer utiles pour en diminuer le nombre.

Favoriser les prédateurs
Encourager la présence de leurs principaux prédateurs est la première action à entreprendre pour limiter au maximum les populations d'escargots et de limaces. heureusement ils sont nombreux. Le hérisson est bien connu pour être un redoutable chasseur  de mollusques, mais malheureusement tout le monde n'a pas la chance d'en avoir un au jardin. Tout aussi efficaces, et beaucoup plus courants, des insectes comme les carabes, les staphylins ou les vers luisants, des oiseaux comme la grive, ou la musaraigne, vous aideront à réduire la pression de ces gastéropodes, en s'attaquant aussi bien aux adultes  qu'à leurs oeufs. Comme nous le verrons plus loin, la solution réside dans l'aménagement d'un jardin le plus accueillant possible pour ces consommateurs de limaces et d'escargots."

Ce petit passage est accompagné de 2 photos superbes :
- l'une représentant un escargot se déplaçant sur une courgette
- l'autre un ver luisant sur une feuille d'herbe à Robert
Mais ce n'est qu'un extrait des 3 pages et 6 photos consacrées aux escargots et limaces. Quand je vous disais qu'il était complet et rempli de photos, en voilà la preuve, non ?

Le livre commence par expliquer pourquoi il faut bannir les produits chimiques et favoriser un bon équilibre au jardin.

Il liste, ensuite, en détail les indésirables et les moyens (bios) pour les repousser.
C'est, d'ailleurs, dans cette partie du livre que j'ai découvert la Testacelle, variété de limace que je ne connaissais pas. Elle est plutôt insolite, mais hélas je ne risque pas de la rencontrer dans mon jardin du nord de la France, puisqu'elle vit dans le sud.

Il passe ensuite en revue tous les auxiliaires, avec pour chacun d'eux, bien entendu, de magnifiques photos. C'est la partie la plus importante du livre.

La troisième partie est consacrée à l'accueil des auxiliaires, que ce soit au niveau du gîte ou du couvert. En suivant ces conseils, vos auxiliaires seront choyés comme des "coqs en pâte".
Je pense d'ailleurs qu'en plus de mes buttes de culture, je vais créer en bordure de terrain, des buttes végétales, comme le fait Gilles Leblais dans son propre jardin.

Bref, un livre passionnant, que tout bon jardinier se doit d'avoir. Et, s'il a des enfants, alors ce livre est vraiment indispensable. Car, non seulement ils y puiseront quantités d'informations, mais même s'ils sont jeunes et ne savent pas lire, ils découvriront à travers les sublimes photos combien la nature est belle....

Vous pouvez cliquer ici pour en feuilleter quelques pages http://fr.calameo.com/read/0004005477b7f691212c5




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...