lundi 22 décembre 2014

Une haie, pour quoi faire ?



Vous avez décidé de planter une  haie, mais vous ne savez pas quelle essence choisir ?
Oubliez tout de suite les thuyas, cyprès de Leyland, etc. qui poussent vite, c'est vrai, mais forment un horrible mur végétal, même si vous mélangez plusieurs variétés.

Je sais de quoi je parle, ma mère avait installé ce type de haie occultante, devant la maison en 1990. J'avais réussi à obtenir qu'elle mélange au moins les variété pour ne pas se retrouver avec un mur de béton vert. Mais le résultat était moche quand même. Et, depuis 10 ans que cette maison m'appartient, cette haie me casse les pieds ! Taillée en hauteur, elle a donc surtout poussé en largeur ; résultat elle faisait au moins trois mètres de large. Pour récupérer de la place, j'ai fortement taillé devant et j'ai récupéré environ 1m50. Si vous suivez ce blog, vous savez que j'ai planté pas mal de choses dans cette bande de terre récupérée, (voir mon article Comment rentabiliser les bordures ?) mais les sapins sont toujours là, derrière ! Pour le moment, j'hésite encore entre les dessoucher (ou les rogner) ou m'en servir comme support. On verra !

Mais revenons aux haies dont il est question aujourd'hui.


- Demandez-vous d'abord à quoi va servir cette haie :

  • pour délimiter votre terrain,
  • pour occulter la vue du voisinage,
  • pour vous protéger des regards extérieurs,
  • pour servir de brise-vent,
  • pour servir de barrière aux animaux,
  • pour nourrir les insectes,
  • pour nourrir les animaux (oiseaux, petits mammifères, volailles),
  • pour vous nourrir .

- Quel type de feuillage voulez-vous ?
  • caduc,
  • persistant,
  • marcescent.

- Quelle région habitez-vous ? Voulez-vous planter des essences locales ou exotiques ?

- Quel genre de haie voulez-vous ? 
  • horticole,
  • sauvage, 
  • décorative,
  • parfumée,
  • alignée
  • libre,
  • écologique,
  • etc.

Bref, pour bien réussir une haie, il faut pouvoir répondre à une multitude de questions, auxquelles s'ajoutent le choix entre un grand nombre d'espèces et de variétés.

Mais, la maison d'édition Terre Vivante vient a eu une excellente idée. Elle vient de publier, dans la collection conseils d'expert, le guide Plantez votre haie naturelle ! gourmande, fleurie, nichoir... de Rémy Bacher et Yves Perrin.



Si vous avez une haie à installer, il vous faut absolument lire ce guide avant d'acheter quoi que ce soit. Il va vous sauver la vie ! Non, je n'exagère pas, car quand vous avez installé des cochonneries, c'est trop tard, vous mettez des années à vous en débarrasser !

Ce guide est là pour vous et répondra à toutes les questions évoquées plus haut. Une centaine de plantes y est récapitulée. Vous trouverez également des exemples bien détaillés, dans des régions différentes.

Les 2 auteurs vous expliquent également :
  • quelles espèces associer, 
  • quelle disposition choisir,
  • quel espacement prévoir,
  • que planter aux pieds,
  • etc. 

Vous apprenez aussi comment :
  • acheter,
  • planter,
  • arroser et gérer les apports d'eau,
  • tailler,
  • maîtriser les mauvaises herbes
  • etc.

Dans ce livre, on trouve également des recettes, des conseils pour choisir les outils de taille, des astuces pour utiliser le bois, les feuilles des arbres de la haie.

Bref, ce guide est une mine d'infos, d'astuces et de conseils. Je l'ai dévoré et je pense m'y replonger souvent !
Il est vraiment indispensable à tous ceux qui s'intéressent aux haies naturelles.





(source image n°1 : planfor.fr)

1 commentaire:

  1. La haie de thuyas était une mode dans les années 90. Et tout pareil, ce mur vert me déplaît fortement. Et puis il suffit qu'une araignée rouge s'installe et c'est fichu ! Au jardin, ayant un grand hôtel à insectes, plutôt que de mettre des fleurs à droite et à gauche, j'ai opté pour des arbustes vivaces et surtout, mellifères ! J'ai installé des sauges (bleues et fushia), de la perovskia, des buddleia pour les papillons, de la lavande. Bref, un mélange des genres et de couleurs (et de parfums !) qui ne rendra pas cette "haie" compacte où les longues tiges pourront danser avec le vent. Ca sera beaucoup moins tristounet que des longues lignées vertes sans mouvement...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...