vendredi 24 octobre 2014

Des nouvelles des vers : vermicompostage, famille témoin, partie 3



Voici quelques nouvelles de mon test d'un vermicomposteur.
Si vous avez zappé les 2 premiers articles de cette série, vous pouvez les retrouver ici :

Arrivée du vermicomposteur
Arrivée des vers

Les vers de compost se sont bien acclimatés. Certains se sont même installés dans la natte de coco du dessus.



Au début, quelques-uns se sont échappés du vermicomposteur et se sont retrouvés dans la cuisine.
En effet, lorsque j'ai reçu les vers, je les ai installé dans leur litière et il était prévu que je les laisse s'acclimater une quinzaine de jours avant de les alimenter. Mais, au bout d'une semaine, ils étaient affamés et certains d'entre-eux, (les plus téméraires), ont décidé d'aller chercher eux-même leur nourriture dans la cuisine.

Voyant cela, je les ai nourri et tout est rentré dans l'ordre.

Depuis, je leur donne régulièrement (mais en petite quantité) à manger, que ce soit des déchets de cuisine mous ou des matières carbonés (rouleau de papier toilette, en carton, sachet d'emballage en papier de sachet de thé).







J'ai testé les épluchures de pommes de terre ou de courge et les fanes de carottes, mais ces mets ne leur plaisent pas. Les épluchures sont trop dures et les fanes entières sont trop grosses.

Le reste disparaît assez vite. Il faut dire qu'un vers mange la valeur de la moitié de son poids par jour.
Quand il seront là depuis 2 à 3 mois et qu'ils se seront reproduits, même si la population s'autorégule,  il faudra assurer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...