lundi 29 septembre 2014

Comment rentabiliser les bordures ?



Devant la maison, avaient été plantés, il y a plus de 20 ans, des sapins. Pour éviter l'impression de mur de béton végétal, 5 variétés différentes se côtoyaient. Mais, malgré ce panachage, les sapins ayant beaucoup grossi, l'effet de mur de béton a fini par apparaître dans cette haie.

Plus les années passaient et plus cela m'énervait, d'autant plus que, comme il fallait réduire leur hauteur régulièrement pour ne pas importuner les voisins, ils compensaient en prenant, à la place, de la largeur.
Lorsque la distance entre mon grillage et le bout des branches a dépassé les 3 mètres, j'ai décidé de récupérer une partie de cette place perdue. J'ai donc, en plusieurs fois, très fortement rabattu les branches des sapins, ce qui m'a permis de récupérer une assez belle plate-bande, en bordure du gazon.


Dans cette bordure, j'ai commencé par installer il y a deux ans, des fruitiers. Et j'ai commencé à améliorer le sol très acide (acidité due à la présence des sapins durant plus de 20 ans) par des ajouts réguliers de cartons, de compost, de fumier de cheval et de tonte de gazon séchée. J'ai ensuite, jetée à la volée quelques graines de tournesol et grains de maïs. Et l'année dernière, j'ai obtenu quelques résultats. Mais, c'est cette année, que j'ai vraiment commencé à cultiver sérieusement cette plate-bande.


J'ai d'abord installé contre et entre les sapins, des miscanthus qui, à terme, viendront remplacer totalement les sapins et produiront de la biomasse.





Puis, j'ai mis des fleurs (rosier grimpant, asters, lys, kniphofia), des aromatiques (origan sauvage, bourrache).

Puis, j'ai repiqué des courges. J'ai mis des courges de Siam, des courges baby-boo et des courges pommes d'or. J'avais également repiqué 3 choux, mais les limaces s'en sont chargé !

Une production de fleurs, d'aromatiques, de fruits, de légumes et de biomasse, voilà un écosystème parfait dans une très petite surface.

Non seulement c'est très productif, mais c'est aussi très joli. D'ailleurs, les insectes et petits mammifères eux aussi apprécient déjà l'endroit.


D'ailleurs, j'ai profité de ce début d'automne clément, pour cultiver encore plus cette parcelle, en y repiquant des roses trémières et en y ajoutant un carré de culture dans lequel j'ai installé une... Mais, je vous en reparlerai dans un prochain article... enfin si je retrouve le fichier contenant les photos !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...