mercredi 24 septembre 2014

Arrivée des vers : vermicompostage, famille témoin, partie 2

Voici la suite de mon article sur le test de vermicompostage.


Les vers (Eisena Foetida)sont arrivés samedi. Mais avant de vous parler d'eux, je vais vous détailler le Worm Café, car je me suis aperçu que j'avais oublié de le faire dans le premier article.

Donc le vermicomposteur Worm Café est composé de :

  • 3 bacs percés
  • 1 bac plein (pour récupérer le jus)
  • 1 robinet (pour récolter le jus)
  • 4 pieds
  • 1 couvercle (pour éviter que les vers ne se baladent dans la cuisine)
  • 1 bloc de fibre de coco
  • 1 emballage carton







En attendant les vers, j'avais monté le vermicomposteur, mais je n'ai installé qu'un bac percé pour le moment. J'ajouterai les 2 autres au fur et à mesure des besoins.

Lorsque les vers sont arrivés, j'ai commencé par réhydrater la brique de coco dans 6 litres d'eau. Cette brique va former la litière dont vont se nourrir les vers les 15 premiers jours.






Une fois la brique réhydratée, j'ai mis le carton d'emballage au fond du bac percé et j'ai ajouté dessus la litière en coco.





Puis j'ai ajouté les vers de compost. Sur les 500 gr de litière du paquet, il devait normalement avoir entre 120 et 150 vers. Je ne les ai pas compté mais je n'ai vraiment pas eu l'impression qu'il y en avait autant. par contre, il y avait énormément de cloportes et de collemboles.




Maintenant qu'ils sont installés, je vais les laisser tranquille pendant une quinzaine de jours. Après, je commencerai à les nourrir.

1 commentaire:

  1. Merci pour ton message sur notre blog et ton retour d'expérience. Hate de savoir l'efficacité de ce lombricomposteur... vu qu'on réfléchit justement à en installer un, cela tombe bien :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...