lundi 9 juin 2014

Comment faucher et faire les foins ?



Au fond de mon jardin, du côté du verger, je laisse un coin sauvage où les herbes folles poussent comme elles l'entendent. Cet endroit est fait pour que les insectes y soient tranquilles. De temps en temps, je dois tout de même faucher cet endroit.

Pour se faire, j'utilise une faux qui me vient de mon grand-père. (oui c'est moi, la grande faucheuse, gare à vous !). Elle est un peu grande pour moi, mais je tiens à utiliser celle-là plutôt qu'une adaptée à ma taille, (de toute façon, avec mes 1,48 m, il me faudrait un modèle enfant ! haahahaa), à cause de sa provenance. Et de plus, l'endroit à faucher est petit. Mais si vous devez faucher une grande parcelle, choisissez un modèle réglable et adaptez-la à votre taille (la poignée du bas doit vous arriver juste au dessus de l'aine et celle du haut doit être située à une coudée (distance de votre coude jusqu'à l'extrémité de votre majeur) de celle du bas).














Après avoir fauché toute cette herbe, j'ai pris trois branches de sapin que j'ai jointe au centre et j'ai déposé l'herbe coupée par dessus, sans tasser. Elle peut ainsi sécher tranquillement sans pourrir et se transformer tout doucement en foin, car elle est bien aérée. J'ai retourné le tas trois fois avant qu'il soit suffisamment sec pour pouvoir être rentré.






Il ne me manque qu'un râteau à faner en bois pour ramasser l'herbe plus facilement et ce sera parfait.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...