samedi 15 mars 2014

Sortie le 2 avril de No Gazaran : à voir absolument !



J'ai eu la chance de visionner en avant-première le film No Gazaran de Doris Buttignol et de Carole Menduni, qui sortira en salle le 2 avril 2014.

Comme son nom l'indique, ce documentaire s'intéresse à la question de l'exploitation du gaz de schiste en France et en Europe.

Ce dossier alimente de nombreuses controverses dans le monde entier. En effet, il faut bien se rendre compte que l'époque du pétrole pas cher est terminée. Les industriels du secteur cherchent d'autres énergies et notamment se tournent vers le gaz de schiste et le pétrole de schiste ainsi que vers la production d'Ethane (gaz présent lors de l'extraction qui sert à la fabrication de polymères).



Pour eux, cela semble une aubaine ! Mais c'est sans tenir compte des problèmes pour l'environnement (que ce soit les fuites de méthane qui augmentent l'effet de serre, l'injection de produits source de pollution des nappes phréatiques, la consommation énorme d'eau, les remontées de produits toxiques et radioactifs du sous-sol, ainsi que les risques de tremblement de terre), et du fait que l'exploitation de ces ressources ne durera que 20 à 40 ans au plus. Et je ne parle pas du coût financier élevé des pétroles non conventionnels qui, selon Olivier Appert de l'IFPEN, est de 80 $ le baril, ni du coût énergétique effarant de 2 barils pour en extraire 3 (exemple des sables bitumeux du Canada) !

Les Etats-Unis y ont vu la "poule aux oeufs d'or" pour leur économie sans se préoccuper du reste. Mais les habitants du Dakota, du Montana et de la Pennsylvanie, qui certes ont vu une arrivée massive d'argent dans leurs régions, payent déjà le prix de cette politique.

La France est plus récitante mais les lobbies sont actifs. Aussi les deux réalisatrices de ce documentaire ont décidé de mener une enquête approfondie s’appuyant sur des faits pour nous permettre nous spectateurs, de décrypter les véritables enjeux géostratégiques, environnementaux, financiers et sociétaux du gaz de schiste.

Elles ont rencontré de nombreux acteurs impliqués dans ce dossier : les mouvements d’opposition, les élus locaux, régionaux, européens, les experts juristes, les hydrogéologues, les médecins, les toxicologues, les ingénieurs... etc. Ainsi, grâce à leur colossal travail (condensé en 90 minutes), nous sommes en mesure, après avoir vu ce documentaire et écouté les nombreux témoignages (notamment du Professeur André Picot, toxicologue, de Mr Robert Pili, consultant international en énergies propres et renouvelables, de Mme Michèle Rivasi, Député européen, de maires, de portes-paroles de collectif, d'américains, etc.) de comprendre ce qui se passe vraiment et d'appréhender la gravité des risques.

Voici la bande annonce :



No Gazaran - Teaser par brasseursdecages

Après ce film, nous ne pouvons plus dire, "j'ai laissé faire parce que je ne savais pas".....
Alors allez voir ce film, et emmenez votre famille, vos amis, vos voisins. C'est un dossier trop grave pour le laisser entre les mains des seuls industriels et des politiques !

(source images : film No Gazaran)


Pour aller plus loin...





1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...