mercredi 26 mars 2014

Dites NON aux pesticides



Ce qui me désole en ce moment, lorsque je regarde les caddies qui sortent des supermarchés ou des jardineries c'est la quantité de pesticides que les gens peuvent encore acheter ! C'est affolant !

Pourtant, on le répète assez que c'est dangereux pour la santé et pour l'environnement ! Et on ne manque pas de preuves !

Alors, en cette semaine des alternatives aux pesticides, je répète donc une nouvelle fois :

  • les pesticides englobent tous les produits de la catégorie des herbicides, des fongicides, des insecticides, des molluscicides, des taupicides.

  • contrairement à ce que la publicité vous faire croire, la majorité de ces produits  ne sont pas sélectifs et perturbent l'équilibre naturel du jardin

  • le désherbant total est à base de glyphosate. Il est dangereux pour les yeux. Il se retrouve ensuite dans les cours d'eau où il est extrêmement toxiques pour les organismes aquatiques.

  • les anti-limaces contiennent du métaldéhyde. Les hérissons, mais également les chiens et chats risquent de l'ingérer. Cela entraîne des convulsions puis la mort. Seul le Féramol est sans danger.

  • la bouillie bordelaise est un fongicide qui contient du cuivre. Même si elle est utilisable en bio, elle est dangereuse car le dosage n'est jamais respecté par les jardiniers amateurs et à la longue le cuivre s'accumule dans le sol. De plus, par contact, elle peut entraîner des conjonctivites, des dermites et des eczémas et elle est très toxique en cas d'inhalation. 

Donc surtout, n'en achetez pas et si vous en avez, rapportez les dans les magasins Botanic qui les reprennent pour les détruire.



(source image clipart http://www.canstockphoto.fr/)

3 commentaires:

  1. Et oui, c'est désolant !
    Pas facile de changer les habitudes des gens qui ne se rendent pas du tout compte de ce que cela entraîne .

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir,
    je pensais que la bouillie bordelaise était peu polluante. On m'a dit d'en passer sur mes pommiers car ils sont malades. j'ai vu les doses et je ne vais pas les dépasser mais j'attends qu'il n'y ai plus de vent pour le faire.
    Alors maintenant je me demande si je peux ou pas soigner mes pommiers.
    bonne soirée
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      C'est une utilisation répétée et à forte dose qui pose problème, car le cuivre s'accumule dans le sol.
      Amicalement,
      Isa

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...