mercredi 12 février 2014

Des portions de plus en plus grande



Bon aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet qui peut paraître éloigné des thèmes de ce blog, mais finalement pas tant que çà : il s'agit de l'alimentation.

N'avez vous pas remarqué que les portions proposées dans les supermarchés, dans la restauration rapide ou la restauration de rue sont de plus en plus grande ?

J'avais remarqué le phénomène aux Etats-Unis, lors de mes voyages, dans les années 90 où tout était "big". Je n'avais pas vu la même chose en France et n'avais pas remarqué le phénomène. Puis, j'ai lu, en décembre dernier, une Actu du jour sur le site Recettes saines et Gourmandes qui renvoyait à un article anglais, et j'ai commencé à faire attention. Et, je vois que cela arrive en France.

On conduit chaque semaine ma belle-mère faire ses courses au supermarché. Et comme pour nous, le tour du rayon bio est vite fait, j'avais l'habitude de passer mon temps au stand librairie. Mais maintenant, je m'amuse à regarder le contenu des chariots et des rayons. Et là, c'est vrai que j'ai vu apparaître et se développer ce phénomène de gigantisme. Tout est méga, super ou géant : les boissons en 2 litres, les chips en grands paquets, les portions des plats préparés, les pizzas géantes, les gâteaux plus volumineux, les super-lots de X ou Y en 48 portions, etc...

Plus que pousser le consommateur à dépenser plus, cela l'entraîne à consommer plus, à manger plus et donc cela a des répercutions sur l'obésité et sur la santé en général (risques accrus de diabète, d'hyper-tension, de maladies cardio-vasculaires, etc.).

Le même phénomène est présent lorsqu'on regarde la devanture de brasseries, pizzerias ou autres chaines de restauration rapide ainsi que devant les friteries et autres camions pizzas. A chaque fois, c'est la portion XXL qui est mise en avant.

A cela s'ajoute le fait qu'un grand nombre de personnes mangent en regardant la télévision alors que des  études (notamment celle d'Eric Robinson et son équipe de l'Institut de psychologie, Université de Liverpool) ont démontré une augmentation de la prise alimentaire. Comme on est distrait, on ne fait pas attention à ce qu'on mange et on mange plus.

D'ailleurs de nombreux nutritionnistes recommandent, lorsque l'on veut perdre du poids, de manger dans des assiettes plus petites et de manger "en pleine conscience" c'est à dire en faisant attention à chaque bouchée que l'on avale.
Lorsque nous mangeons, notre estomac, notre foie, notre pancréas, nos intestins envoient des influx nerveux à notre cerveau. Celui-ci n'étant pas distrait, est plus réceptif et émet plus vite la sensation de satiété, sensation renforcée par la vision d'une assiette plus rapidement vide puisque plus petite.
Voilà une manière simple de manger de tout sans pour autant prendre du poids.

Alors, prenez le temps de regarder les quantités que vous achetez et mangez et faites de vos repas un moment de calme et de détente, un moment de plaisir, et cela ne pourra être que bénéfique pour votre santé.


(source image : auteur ccat82, http://fr.123rf.com/ )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...