lundi 10 février 2014

C'est le moment d'installer vos nichoirs !




A vos nichoirs ! C'est le moment de les installer; Ainsi les oiseaux pourront les visiter et choisir celui qu'ils préfèrent avant d’emménager.  Ne riez pas, j'ai souvent observé des mésanges procéder ainsi : un oiseau vient visiter le site en se posant aux alentours, et en revenant régulièrement, puis visite rapide du nichoir, puis quelques jours plus tard, visite du couple et inspection minutieuse du nichoir.

Mes nichoirs sont habités tous les ans. Aussi, afin de réussir vos locations saisonnières et pour que vos locataires soient satisfaits, je vous propose quelques petits conseils :


Pourquoi installer des nichoirs ?

- pour aider les oiseaux qui ont de plus en plus de mal à trouver des endroits naturels pour nidifier

- pour attirer certains types d'oiseaux dans son jardin




Quel type de nichoir installer ?

- Attention au nichoir à vocation décorative (comme celui ci-dessus), dont vous pensez qu'il ne sera jamais habité, vous pourriez avoir des surprises...pas toujours bonnes ! (voir où les installer ?)

- le modèle classique rectangle (appelé également nichoir boîte aux lettres) est très bien et convient à de nombreuses espèces. Le même modèle, mais avec balcon protège plus les oiseaux des prédateurs.

- pour ces modèles, le diamètre du trou détermine le type d'oiseaux qui y viendra nicher : 27-28 mm pour les mésanges bleues, noires ou huppées, 30-32 pour les mésanges charbonnières, 32-35 pour les moineaux.

- les modèles plus grands peuvent accueillir d'autres types d'oiseaux comme le pic épeiche, la sittelle torchepot, la chouette, etc.

- le modèle semi-ouvert est adapté aux espèces cavernicoles comme le rouge-gorge, la bergeronnette ou le rouge-queue.

- ne peignez jamais l'intérieur du nichoir (la lasure et la peinture sont nocives pour les oiseaux)

- choisissez un modèle avec un toit ouvrable ou amovible pour faciliter le nettoyage

- si vous avez des pics épeiches ou des piverts chez vous, renforcez les trous d'envol de vos petits nichoirs avec une plaque de métal, car ils ont vite fait d’agrandir le trou pour détruire la couvée présente. J'ai déjà eu le cas sur un nichoir pour mésanges et je ne pensais pas qu'un pic épeiche pouvait percer un morceau de bois d'un centimètre avec une telle rapidité et une telle efficacité !



- et rien ne vous empêche de construire vos nichoirs vous-même. Il existe sur le net et dans de nombreux ouvrages, un grand choix de plans pratiques du plus classique au plus original !





Où les installer ?

- Attention à bien réfléchir à l'emplacement ! L'année dernière j'ai installé un nichoir à vocation décorative en haut d'une échelle et malheureusement un couple de mésanges charbonnières y a élu domicile. Résultat, après la naissance des petits (8 !), les parents ont commencé leurs allées-retours pour aller chercher de la nourriture et Gribouille s'est faite un plaisir de grimper tout en haut de l'échelle et de choper un des parents à sa sortie ! L'autre n'a pas pu assurer tout seul le travail. Il est mort soit d'épuisement, soit mangé également. Après une journée complète sans visite, je me suis résigné à aller vérifier le nid : sur les 8 petits, 4 étaient déjà morts, 2 sont morts dans la journée, je n'ai pu en sauver que 2 (que j'ai du élever) !



- choisissez un emplacement à l’opposé des vents dominants : le trou d'envol sera ainsi mieux protégé de la pluie

- choisissez un endroit où il y a des insectes et des perchoirs à proximité (présence d'arbres par exemple)

- choisissez un endroit inaccessible aux prédateurs

- choisissez un endroit hors de vos passages habituels, afin de ne pas les déranger

- orientez le trou d'envol à l'Est 




En suivant ces conseils, vous devriez avoir, tous les ans, de petits hôtes très sympathiques.


Pour aller plus loin...




... ... ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...