mercredi 22 janvier 2014

Je plante local, moi Madame !



Même si j'aime bien essayer de cultiver des plantes un peu exotiques ou aux noms amusants, c'est juste pour le plaisir. Mais lorsqu'il s'agit d'assurer ma subsistance, je plante surtout local (ou adapté à ma région). Bien évidemment, je ne saurais me passer de tomates, de poivrons, concombres ou aubergines qui n'ont rien de très local quand on habite dans le Pas-de-Calais.
Mais, quand, pour une même plante, il y a des variétés "classiques" et une variété de ma région, je choisis systématiquement celle-là.

Car que ce soit pour les arbres fruitiers ou pour les légumes, les variétés locales :

  • sont adaptées à mon climat 
  • sont moins fragiles 
  • sont moins sujettes au maladies
  • produisent plus
  • durent plus longtemps.
De plus, faire ce choix permet de conserver des variétés anciennes et protéger la biodiversité au niveau des semences.



Dans mon jardin, on trouve donc :


  • des pommiers "colapuis" et "reine de France"
  • un poirier "grosse Louise"
  • un prunier "sanguine de Wismes"
  • des pommes de terre bleue d'Artois
  • des carottes géantes de Tilques
  • des flageolets verts du Nord (Verdelys)
  • de la chicorée frisée endivette toujours blanche
  • de la mâche verte de Cambrai
  • du radis jaune d'or

Evidemment, il existe encore d'autres variétés régionales, je n'ai pas tout....

Mais où trouver, chez vous, les produits adaptés à votre région ?
Vous pourrez  les trouver auprès:

  •  des associations du type "croqueurs de pommes"
  • de votre centre régional de ressources génétiques
  • des vergers conservatoires
  • des pépiniéristes et horticulteurs de votre région.

Vous pouvez aussi vous rapprocher de votre conseil régional qui vous indiquera où vous adresser.

Alors, vous aussi, plantez local !


(source image : Conseil régional du Nord-Pas de Calais - agence Quetzal - Jérôme Watrelot de Marcq-en-Baroeul)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...