lundi 23 décembre 2013

La 3éme révolution industrielle, une chance pour le Nord Pas-de-Calais ?



Vous avez certainement déjà entendu parler de la , concept inventé par Jeremy Rifkin et son groupe d'experts.

C'est le Nord, Pas-de-Calais qui sera la région pilote pour la mise en place de ce projet. Le Conseil régional, la Chambre régionale de commerce et d'industrie, les Communautés urbaines d'Arras, de Dunkerque et de Lille ainsi que les Conseils généraux des départements du Nord et du pas de Calais sont impliqués dans ce projet dans le but de préparer l'avenir.

D'ailleurs Jeremy Rifkin dit lui même "la région Nord, Pas-de-Calais est un prototype, j'espère que vous pourrez entraîner le monde entier derrière vous". Il a d'ailleurs développé ses idées devant des centaines de responsables politiques et économiques de la région fin octobre 2013.

Mais en quoi consiste exactement cette 3éme révolution industrielle ?

En résumé, le Master Plan Horizon 2050 a 2 objectifs :

  • consommer moins d'énergie
  • et développer les énergies renouvelables.


Et pour cela 8 axes ont été défini :

  1. Passer aux énergies renouvelables
  2. Développer les bâtiments producteurs d'énergie
  3. Se doter des capacités de stockage d'énergie
  4. Déployer l'internet de l'énergie
  5. Réinventer la mobilité des personnes et des biens
  6. Favoriser l'efficacité énergétique
  7. Développer l'économie de la fonctionnalité
  8. Développer l'économie circulaire

Bon, quand on lit tout cela, on pourrez, à première vue être enthousiasmé par ce projet, non ?

Et, pourtant, quand on y regarde de plus prêt, plusieurs choses, me font "grincer des dents", et "dresser l'oreille, etc...bref, m'alerte. Et je me dis qu'il va falloir être très très vigilant.

Je ne parlerai pas du coût. Sachez seulement que l'on parle déjà pour commencer d'un milliard d'euro !


Lorsque John Skip Laitner (un des expert), grâce à son projet de modélisation Deeper démontre que ce plan sera bénéfique au niveau de la croissance, du pouvoir d'achat et de la création d'emplois, puis lorsque j'entends  le Nord-Pas-de-Calais va être la première région à bénéficier d'une énergie non polluante et pratiquement inépuisable pour un coût minime, cela à première vue me réjouit. 
Mais je me dis qu'on ne parle pas du tout de réduction de la croissance, de la diminution de la consommation ou du travail. Et là, je me dis que c'est grave ! On a plus de pétrole, mais ce n'est pas grave, on a trouvé autre chose, on pourra continuer à produire !
Bien sur c'est plus propre et moins cher mais c'est continuer à aller vers le "toujours plus" !

On parle de "espaces fonciers en attente de reconversion, indispensables au développement du photovoltaïque" et çà aussi c'est inquiétant. C'est transformer des champs et peut-être plus tard des forêts (pourquoi pas ?) en immense terrains nus accueillant des panneaux solaires. Mais qu'en est-il de la biodiversité, des insectes, oiseaux et petits mammifères vivants sur ces espaces fonciers ?

On parle de rénovation thermique de 100 000 logements pour commencer, pour tendre vers 1 400 000 à l'horizon 2050 et là on serait tenté d'applaudir ! Oui, mais dans le même temps, il est question de transformer une grande partie de ces bâtiments en microsites producteurs d'énergies vertes et là à nouveau, il y a motif à inquiétude et à être vigilant. 
Qu'est-ce que qui va primer, le bien-être des habitants ou la production d'énergie ? Si pour produire ces énergies, cela conduit à perturber considérablement l'énergie du lieu et perturber ou créer des champs magnétiques et des courants d'énergie, est-ce que cela va être pris en compte ?

Allez un dernier exemple, qui concerne cette fois-ci l'axe du recyclage. Vous savez, si vous suivez ce blog, que je suis une adepte du recyclage. Mais qu'également, je pense qu'il faut d'abord se poser la question de l'utilité de l'achat de l'objet avant de le recycler.
Une entreprise de la région, spécialisée dans le recyclage de pneus vient de recevoir un Prix Entreprise Environnement 2013. Bon, c'est bien mais pour recycler les pneus en, notamment,  des terrains de jeux pour enfant, cela consomme de l'énergie, non ? Et qu'en est-il de la pollution ? De plus, les enfants ont-ils besoin de ces terrains ? Jusqu'à maintenant, ils jouaient dans les squares sur de la terre battu, du gravier ou du sable, n'était-ce pas suffisant ? Pourquoi créer un besoin supplémentaire ? Ne vaudrait-il pas mieux investir son temps et son argent à trouver des solutions pour réduire la quantité de pneus produite et donc réduire les quantités à recycler un jour ?

Et je ne parle pas du fait que si l'on devient une région phare dans le recyclage de certains déchets, cela risque d'entraîner des pollutions induites et je pense qu'au niveau industriel, la région a déjà suffisamment subit ces pollutions !

Bref, en conclusion, je dirai que bien sûr ce Master Plan est une chance pour la région. Mais, j'ai l'impression que les élus n'ont vu que le beau côté des choses et que c'est à nous citoyen de réagir et d'être vigilant. Il faut les faire redescendre de leur petit nuage et leur mettre le doigt sur les problèmes qui en découleront afin de trouver des solutions en amont, avant qu'il ne soit trop tard.



(source image : http://www.inprincipo.com)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...