lundi 11 novembre 2013

Le temps des récoltes : courges, noix, pommes







C'est le moment de rentrer les récoltes pour l'hiver.

Après les tournesols, j'ai commencé à rentrer les courges, les noix et les pommes.

En ce qui concerne les courges, j'en ai rentré une quarantaine, de 10 variétés différentes. C'est pas mal, mais si les limaces n'étaient pas passées par là lors du repiquage des plants, j'en aurais eu plus. J'avais repiqué 3 à 4 pieds de 15 variétés différentes.
Enfin, il ne faut pas que je me plaigne, avec tout ça, mon cuistot aura quand même de quoi préparer de bons petits plats durant l'hiver.

Ma récolte de courges 2013



Pour les noix, c'est le premier passage, il en tombera encore de l'arbre qu'il faudra aussi ramasser.


J'ai de la chance, ce sont des noix de la variété Franquette. Elles sont donc de belle taille.





Quant aux pommes, ce n'est que la variété Golden.



 En ce qui concerne les Gala, l'arbre est trop petit, il ne donne pas encore et pour les Reine de France et les Colapuis, il n'y a qu'une vingtaine de pommes par arbre car leur plantation est assez récente.
Je les cueille donc au fur et à mesure, en fonction de mes besoins (comme par exemple pour faire des pommes cuites avec les Reine de France).








Il reste encore les ocas du Pérou, les radis d'hiver, les dernières carottes et betteraves à rentrer. La tétragone et les feuilles de blette seront cueillies jusqu'aux gelées. Les choux, les topinambours et les hélianthis, restent en place ; ils seront cueillis en fonction des besoins.

Avec ce que j'ai déjà congelé, stocké au sous-sol et dans la maison, conservé et déshydraté, il y a quoi tenir la majeure partie de l'hiver et être de plus en plus autonome. Je crois même que, sans vouloir trop m'avancer, cette année je serais totalement autonome en ce qui concerne les fruits et légumes.

Evidemment, comme je ne produis pas mon blé, ni mon avoine, ni mon riz, ni mon chocolat (un de mes péchés mignons), je ne serais jamais autonome à 100 % au point de vue alimentaire. Mais s'il ne me reste plus que çà à acheter en magasin, j'estime avoir atteint mon objectif.

Si vous aussi, vous voulez tendre vers plus d'autonomie alimentaire, retrouvez quantités d'infos sur le sujet en cliquant ici.



2 commentaires:

  1. Bonjour Isabelle,
    Félicitations pour ces belles récoltes.
    Le mois de novembre est en effet très agréable car il permet de récolter le fruit de notre travail.
    J'aimerai te poser une question de conservation. As-tu une méthode particulière pour conserver en bon état les oignons tout l'hiver.Je viens d'écrire un article sur la recette de confiture d'oignons parce que j'avais quelques oignons qui commençaient à se dégrader. Si on veut être autonome les techniques de conservation sont capitales.
    Merci,
    Jenny

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jenny,

    Je les conserve en cave un moment et quand je vois qu'ils commencent à s’abîmer, j'épluche tout ce qui reste, je coupe en petits morceaux et je congèle par petites quantités.

    Amicalement,
    Isa

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...