lundi 10 juin 2013

Promenade au jardin, deuxième partie : du côté de la serre

Après vous avoir montré une partie des carrés de culture et des buttes, je vous emmène du côté de la serre.

Avec tout d'abord la spirale d'aromatiques :




Entrons dans la serre et commençons par la double serre, c'est à dire la serre qui se trouve dans la serre tunnel :



avec 2 pieds de melon cantaloup pas très vaillant, des tomatillos, des aubergines (barbentane et chinese), des   poivrons (corne de taureau et mini-chocolat)



 sur une étagère, mes pots de basilic (rouge, grand vert et à grec à petites feuilles)



et par terre un pot de physalis


Et dans la serre tunnel :



un mélange de choux de différentes variétés (rouge, palmier, brocoli, frisé, de Bruxelles), de salade, de pieds de tomate (différentes variétés) et derrière, avant la double serre, encore des poivrons et aubergines. Avec un peu de phacélie qui reste, quelques coquelicots, des oeillets d'Inde et de la prêle.




 Et de l'autre côté, encore des pieds de tomates, des pieds de concombres et des oeillets d'inde et des physalis.



et un pied de tomate cocktail dans un pot dans l'allée.

Vous remarquerez que je n'ai pas détaillé les variétés de tomate (une quinzaine de différentes de semées et environ 13 variétés ont poussées).  J'avais commencé à noter sur un papier ce que je plantais (puisque mes petits pots de semis comportaient tous les noms), mais comme j'ai planté en plusieurs fois, au moment de continuer à reporter les noms, les jours suivants, je n'ai plus retrouvé le fameux papier !
Ce n'est pas malin !
Cette année je devrais donc me contenter de ne récolter des graines que sur les variétés facilement identifiables ! Enfin, je pense qu'avec  Noire de Crimée, Coeur de boeuf, Bouton,  Ananas Noire, Blanche Cream , Minibel et Corne des Andes, cela devrait être assez facile. Pour le reste....tant pis !

Il reste encore quelque chose dans la serre, mais je vous en parlerai dans mon article gain de place.

En ressortant de la serre, on trouve deux carrés de culture en sac avec leur mini-serre :




avec réparties dans les 2 : courgettes, concombre, aubergines, poivrons, choux, gombo (un dernier rescapé sur les 8 que j'ai planté, mais qui est mal en point, je crois que je ne réussirais pas encore cette année à en avoir ! Entre les limaces et le manque de chaleur, les pauvres ne résistent pas), radis, carottes, physalis.

Pour terminer, arrêtons nous au pied de la table regroupant quelques succulentes et sédum. On peut y voir ma collection de menthe :


de la menthe fraise, de la menthe chocolat, de la menthe coq et de la menthe pomme. Pour le moment elles sont en pots mais doivent intégrer chacun un petit carré en briques ou parpaing (non encore construits) qui leur permettra de s'épanouir tout en limitant leur envahissement.


Ceux qui connaissent mon jardin auront remarqué qu'il manque à ces deux articles, tout un côté du jardin. Ce n'est pas un oubli. Il n'y a pratiquement rien à montrer, tout (ou presque) a été ravagé !!

Dans la butte du fond, j'avais planté 7 variétés de courges (dont mes préférés Baby boo, potimarron et butternut),  une dizaine de pieds de chou palmier, des aubergines, des poivrons, du maïs, des haricots lingots du nord et des tournesol.
Après le passage de limaces, il ne reste qu'un pied de poivron et 1 pied d'aubergine, pas très vaillants qui luttent courageusement pour survivre dans leur triste état.

Même chose pour le Keyhole dans lequel j'avais mis des gombos, des courgettes (4 variétés), un pied de concombre, des aubergines (barbentane, diamond, chinese) et des choux. Seul un pied d'aubergine et 2 de courgettes sont encore en état de se défendre !

Je n'ai jamais vu autant de dégâts que cette année ! Même les semis de soucis n'ont pas résistés. Et les protections habituelles (cloche, cendre, sciure, cheveux, etc ) n'ont servi à rien puisqu'il s'agit surtout de petites limaces noires et grises qui vivent dans la terre. Elles ne passent pas sur la terre mais dans la terre. Ce sont elles les plus prédatrices, les autres les marrons ont peu facilement les empêcher de nuire. Quant aux carabes (mangeurs de limaces) je n'en ai pas encore vu cette année.

A titre d'exemple, voilà ma récolte matinale. J'ai posé des planches afin de piéger un maximum de ces petites bêtes et je ramasse à peu prés cette quantité chaque matin. C'est Marie-Jo qui est contente ! Elle se régale de ces petites friandises.


Je ne me suis pas découragée, j'ai immédiatement ressemé, mais il faut le temps que cela pousse !

Quand aux 2 carrés de culture présents dans cette partie du jardin, le premier (plus petit) a été entièrement gratté par un chat (non ce n'est pas Gribouille) et dans le deuxième, je n'ai encore rien semé. J'attends car l'oseille-épinard, le chénopode bon-Henri et l'oseille sanguine qui sont à l'intérieur, sont actuellement entrain de monter en graines. Je me contente de récolter les feuilles de la plante à huître, présente dans ce même carré, pour le moment.

Mais, il me reste quand même une ou deux petites choses à vous montrer que je vous présenterais dans mon article spécial gain de place.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...