mercredi 12 juin 2013

Gain de place au jardin

Je vous propose aujourd'hui quelques idées pour gagner de la place au jardin ou pour cultiver sur une terrasse ou un balcon.

Bien évidemment, il y a la technique de culture sur buttes qui permet de bénéficier de plus de surface de culture que sur une surface plate. On peut aussi utiliser des carrés de culture.

Il ne faut pas oublier non plus, l'association des cultures qui permet de cultiver plus sur une petite surface. La plus connue est l'association maïs, haricot grimpant, courge (ce n'est d'ailleurs pas que pour un gain de place qu'est faite cette association) mais ce n'est pas la seule. Je repique souvent de la salade près de mes pieds de tomates



Cette année, en plus de la salade, j'ai même des choux entre les pieds. C'est un test. S'ils deviennent trop envahissant ou si les pieds de tomate ne les apprécient pas, je les enlèverais :



Pour les cultures prenant de la place comme, par exemple les pommes de terre, vous pouvez les cultiver dans une tour à pommes de terre  :




Vous pouvez la fabriquer en vous aidant de mes explications données dans l'article Fabrication d'une tour à pommes de terre ou acheter une tour à pommes de terre en bois ou un sac de culture pour pommes de terre.


Vous pouvez aussi cultiver hors sol, avec une table de culture :


Table que vous pouvez fabriquer vous-même en vous inspirant de mon article Construction d'une table de culture en palettes, ou que vous pouvez acheter.
Ce système a toutefois un inconvénient, c'est que la terre sèche très vite, il faut donc prévoir un arrosage régulier.
Cette année, j'ai semé de la laitue à couper Amish Deer Tongue.


Dans le jardin, ou sur une terrasse ou même un balcon, on peut aussi cultiver en hauteur, en utilisant par exemple un système de potager suspendu :



Théoriquement, avec ce système le pied de tomate doit pousser vers le bas. Allez savoir pourquoi, je miens (un pied de tomate cocktail noire) a poussé en montant. Puis, avec le poids, la tige a commencé à se vriller et à se fendre en tombant. J'ai donc été obligée de la remonter pour éviter qu'elle ne se casse et de la maintenir avec une ficelle.


Vous pouvez utiliser des sacs de culture ou des pochons à accrocher aux murs ou sur une rambarde :




Là aussi, il faut surveiller l'arrosage. D'autant plus que j'y ai repiqué des tomates : en haut un pied de tomate bouton et en bas un pied de tomate Minibel.


Et bien sûr, vous avez aussi la possibilité de cultiver en pot ou en jardinière :


Ici un pied de tomate cocktail...



...et là, un pied de piment Cheyenne, un pied de poivron mini chocolat et un pied de piment de Bresse.


Vous voyez que lorsqu'on veut jardiner, même si l'on ne dispose que d'une très petite surface, il y a toujours des solutions.


Pour aller plus loin...


.........

4 commentaires:

  1. Coucou,
    Toujours pleins de bonnes idées à piquer sur ton blog surtout pour une novice comme moi en matière de jardinage et notamment de jardinage Bio. Merci pour toutes ces infos que tu donnes. D'ailleurs, j'aimerai bien savoir d'ou viennent ces pots que tu présentes dans les 2 dernières images de ce post. C'est du recyclage de quelquechose ? C'est vraiment original. On dirait un moule en silicone mis a l'envers!!!!!
    A bientot et au plaisir de te lire.
    biz
    Delphine

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Ce sont des pots en plastique recyclé. Leur forme permet de les démonter et de les entreposer à plat et permet aux racines de mieux se développer(pointe)sans "tourner autour du pot" et de recevoir plus d'oxygène (trou.
    Amicalement,
    Isa

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Toujours aussi sympa ce blog.
    j'ai vu que vous utilisez de la ficelle à ballot synthétique,pour ligaturer les tomates,chose que je faisais également.Mais mon papa (vieux jardinier) me l'a déconseillé car en fin de saison il faut les récupérer ceux ci n'étant pas biodégradables et on en oublie donc double boulot.
    Depuis ce conseil je récupère de la ficelle à colis que je "détricote" ou de la ficelle à ballot"genre chanvre". Que je laisse en terre ou dans le compost.

    PS: j'ai enfin réussi à trouver des pieds de consoude, depuis longtemps, je jalousais les vôtres :o))))))
    Encore merci pour cette mine d'infos.
    Guy

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Merci beaucoup, j'essaye de partager aux maximum des trucs et astuces.
    Pour ligaturer, j'utilise de la ficelle à ballots mais parfois aussi de la laine ou de la ficelle (tout dépend de ce que j'ai sous la main au moment ou je dois les lier). Le problème c'est que lorsque les pieds de tomate sont grands et lourds, la laine et la ficelle ont tendance à blesser le pied.

    Pour la consoude, c'est super. Non seulement vous allez pouvoir l'utiliser en purin, en activateur de compost et en paillage mais aussi la manger (feuilles mais aussi fleurs).

    Amicalement,
    Isa

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...