vendredi 24 mai 2013

Vie et mort au nichoir

J'avais installé un nichoir sur une échelle dans le jardin, en décoration.
Au départ, vu le peu de hauteur, je ne pensais pas qu'il pourrait être habité.
Et puis cet hiver, il a commencé à être visité par des mésanges. Puis, le mois dernier les visites ont été de plus en plus fréquentes. Un couple venait régulièrement et ils ont commencé à apporter des matériaux pour construire leur nid.

Gribouille montait souvent sur l'échelle pour inspecter tout ça, elle essayait même de rentrer le museau dans le nichoir mais comme elle ne pouvait pas rentrer, je ne m'inquiétais pas trop et me contentais de l'appeler pour la faire descendre et de lui dire "non" à chaque fois que je la voyais faire. A la maison, lorsqu'elle veut aller à un endroit où elle n'a pas le droit (par exemple sur un meuble) ça marche, au bout de 2 ou 3 fois, elle n'y va plus ( en notre présence c'est sûr, mais le reste du temps ?).

Mais là rien à faire !





Puis, j'ai commencé à voir des allées et venues incessantes des parents






J'ai donc pensé que des petits étaient nés et j'étais très contente.

Mardi matin, en faisant ma séance de Qi gong devant la fenêtre j'ai vu un pic épeiche sur le nichoir, en train de regarder à l'intérieur et de taper dessus. J'ai pensé qu'il cherchait des petits insectes et je suis allée chercher mon appareil pour faire quelques photos :








En sortant dans le jardin, je me suis aperçue qu'il avait réussi à faire un trou dans le bois du nichoir et j'ai compris qu'en fait il voulait se faire un ragoût d'oisillons ! J'ai donc fait immédiatement une réparation de fortune (avec de l'adhésif imperméable et un morceau de grillage) pour qu'il ne puisse plus venir et pour que les oisillons (que j'entendais piailler en réparant) n'attrapent pas froid.

Puis, je me suis éloignée tout en observant le nichoir, pour surveiller et j'ai vu qu'un des parents revenait pour nourrir les petits. Je me suis dit :" Ouf, tout va bien, je n'ai pas fait peur aux parents en réparant le nichoir".
J'étais soulagé et j'allais rentrer quand Gribouille est montée à toute vitesse derrière l'échelle jusqu'en haut et a attrapé un des parents qui sortait.. J'ai couru de suite, mais trop tard, Gribouille a emmené sa proie ; je n'ai rien pu faire.

Le deuxième parent a continué à faire l'aller et retour, mais mercredi matin je ne l'ai plus vu. J'ai attendu toute la matinée mais ne l'ai pas revu. Soit il s'est épuisé à la tâche, soit il a été lui aussi dévoré.

En fin de matinée, n'entendant plus rien dans le nichoir, je me suis résolue à sortir le nid pour voir s'il y avait encore des oisillons vivants. Quel n'a pas été ma surprise de trouver 8 oisillons ! 2 étaient déjà morts et les autres avaient l'air à l'agonie. Je les ai rentrés de suite à la maison et je les ai installés dans un bac avec du coton, dans ma serre chauffante. Je les ai hydratés et j'ai essayé de leur donner à manger. 4 sont morts dans l'heure qui a suivi. Et les deux derniers tiennent le choc pour le moment. Ils mangent régulièrement et font leurs besoins. Mais je ne sais pas s'ils survivront car ils sont très jeunes, ils ont à peine un peu de duvet sur la tête et des minuscules plumes au bout des ailes.



En tout cas, ce qui est sûr c'est que je vais réparer le nichoir mais je vais également enlever le fond avant de le remettre, afin que celui-là reste seulement un objet de décoration. J'en installerais un autre dans un endroit moins dangereux ! Le deuxième qui est dans un arbre ne comportant pas de branches basses (un chêne têtard) et qui est habité aussi  n'a pas ce genre de problème.



4 commentaires:

  1. puis-je me permettre de te dire que ta naivité a causé un préjudice aux oiseaux, comme si un prédateur aussi bien élevé qu'il soit aurait laissé en paix des être innocents !

    pourquoi est-ce que tu n'a pas tout simplement enlevé l'échelle ?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Je ne pouvais pas enlever l'échelle puisque le nichoir est dessus ! Il était purement décoratif ) et n'avait pas fonction a être occupé (raison pour laquelle il était sur une échelle).
    Quand je me suis aperçue, il était trop tard pour l'enlever et le déplacer!

    Bien évidemment, je ne l'aurais pas placé là si j'avais pensé qu'il puisse vraiment servir. J'en ai un autre (qui est aussi occupé) qui lui est bien placé, sur un arbre et ne risque rien. Et il a été placé là dans l'espoir qu'il soit occupé. Il est donc arrimé solidement (ce qui n'était même pas le cas pour celui sur l'échelle qui se déplaçait avec le vent).

    De toute façon, dans la nature, les 8 n'auraient pas tous survécu non plus et là ils ont aussi failli être mangé par le pic épeiche. Donc Gribouille est bien responsable (et donc moi aussi) mais ils auraient très bien pu être mangé par d'autres prédateurs.

    Amicalement,
    Isa

    RépondreSupprimer
  3. J'espère que tu parviendras à sauver tes 2 protégés. Bon courage!

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Isa...Les voies .....de la nature .....sont impenetrable. Merci pour l'histoire et les photos. Amicalement.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...