lundi 20 mai 2013

Créer un atelier de réparation de vélos, ça vous tente ?



Que diriez vous de créer (ou même de rejoindre) un atelier associatif de réparation et de recyclage de vélos ?

Dans le n°8 de Kaisen, de mai-juin 2013, il y a un excellent article sur les ateliers associatifs permettant d'apprendre à réparer vous-même votre vélo. Dans son article, Stéphane Perraud, nous détaille ce que sont ces ateliers et nous explique même comment faire pour en créer un.

De plus en plus d'ateliers se créent, comme le dit S. Perraud dans son article  :

"En vingt ans, le nombre d'ateliers associatifs a explosé. On en recense plus de 70, fréquentés par 25000 adhérents. Toutes les grandes villes en possèdent au moins un ; il en existe deux à Grenoble, trois à Lyon, cinq à Toulouse et une quinzaine dans l'agglomération parisienne. Ces structures incitent les cyclistes à se remettre en selle et facilitent l'usage du vélo au quotidien. Il s'en ouvre désormais dans des communes de taille moyenne comme Annecy, Arras, Gap ou Belfort, fédérés au sein du réseau l'Heureux Cyclage. Pour intégrer celui-ci, un atelier doit pratiquer l'échange de savoir-faire, l'autoréparation (les mécaniciens sont simplement là pour conseiller les adhérents ou apporter leur aide en cas de réparation difficile) et le recyclage : remise en circulation de vieux vélos, utilisation de pièces détachées d'occasion et transfert des matières premières inutilisables à la déchetterie ou à la recyclerie."

Mais ces ateliers sont aussi des pourvoyeurs d'emplois et mécano pour vélo devient un métier d'avenir :

"Pour devenir mécano, il n'est pas nécessaire d'être diplômé, une solide expérience de bénévole suffit. Beaucoup apprennent sur le tas, comme à Clichy au sein de BicyclAide, une association actrice de l'économie sociale et solidaire."

Alors si le sujet vous intéresse, rendez-vous vite dans votre maison de la presse ou à votre kiosque à journaux, (ou sur un site de vente de journaux en ligne), car ce n°8 est en vente actuellement.


(source image : clipart Microsoft Office)

2 commentaires:

  1. A l'automne dernier, j'avais constaté lors d'un reportage dans la ville de Detroit aux Etats-Unis, que l'atelier "bidouille" réparation de vélo était passé dans les moeurs. Je reviens et c'est en train d'émerger en France. Magique, non?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Oui ! L'idée est également en train de bien se développer en France, c'est motivant.

    Amicalement,
    Isa

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...