mercredi 27 mars 2013

Renaissance du transport fluvial




Je vous propose un extrait de l'article "Le fleuve, la route du futur ?" de Pascal Greboval, du magazine Kaisen n°7 de mars-avril 2013 :

"Détrôné par la route dans les années 70, le transport fluvial renaît aujourd'hui de ses cendres : ses vertus écologiques et son faible coût attirent de nouveaux clients.

[...]

Les avantages écologiques de la voie d'eau :


  • Economie d'énergie : pour une tonne transportée, la consommation de carburant est 5 fois plus faible que par voie routière.

  • Faible pollution atmosphérique : le transport fluvial génère 2,5 fois moins d'émissions de CO2 que la route par tonne transportée.

  • Diminution de la congestion sur les routes : 1 convoi (2 péniches) de 5 000 tonnes permet de supprimer 250 camions de 20 tonnes sur la route, soit 5 trains complets.

  • Faibles nuisances sonores : le transport fluvial est celui qui présente les plus faibles niveaux d'émissions sonores.

  • Avantage financier : le coût moyen d'une tonne de marchandises transportée sur 350 km revient à 12 euros sur une péniche à grand gabarit (plus de 3 de coûts externes pour la société), contre 21 euros en camion (plus de 4 euros de coûts externes) et de 22 euros en train (plus de 5 euros d'impacts indirects).

  • Sécurité : les accidents sur voie d'eau sont extrêmement rares (taux relatif de 5 %, contre 93,2 % pour la route et 6,3 % pour les rails)."



(source image Microsoft Office clipart)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...