vendredi 1 février 2013

Comment éviter les inondations ?




Depuis plusieurs jours, il pleut sans discontinuer. Ce temps, s’il continue va provoquer de nouvelles inondations. Mais, les inondations ne sont pas une fatalité, il y a des moyens d’y remédier ou de les atténuer.

Lors d’un orage de 30 minutes, s’il tombe 20 mm de pluie cela représente 20 litres par mètre carré soit pour 200 m2 , 4000 litres d’eau.

Comment voulez-vous que cette quantité d’eau disparaisse ?

Elle ne peut pas s’évaporer, il faut bien qu’elle aille quelque part.

Hélas, des burocrates doivent s’imaginer que cette eau va disparaître par enchantement ou que la France est un pays désertique où il ne pleut jamais.

L’Etat est responsable mais pas seulement : une partie de la responsabilité incombe aux communes et aux collectivités locales.
Le comblement des fossés et leur remplacement par des tuyaux au diamètre ridiculement minuscule ou l’installation de buses au diamètre non-conforme ainsi que le fait de rendre constructible des parcelles inondables, ne peuvent qu’accentuer le problème.

Et, je ne parle pas du goudronnage systématique du moindre trottoir ou bout de chemin communal, ou de l’absence  de réfection et d’entretien des berges ni de l’absence de nettoyage et de désobstruction des buses, qu’elles aient été mises en place pour faciliter la création d’autoroutes, de routes ou de ponts.

Les autorités sont inconscientes, préfèrent fermer les yeux ou s’imaginent-elles que tout cela s’entretient et s’auto-nettoie tout seul ?

Les agriculteurs ont aussi une part de responsabilité ayant rendu les terres agricoles compactées comme du béton par l’utilisation intensives d’engrais et de pesticides.

Mais, chacun d’entre nous sommes responsables également.

Combien, je vois d’entrées de garages en pente qui sont goudronnées et qui ne présentent même pas sur les côtés de matériaux drainants. Evidemment, lorsque l’eau ruisselle à ces endroits, elle ne peut que rentrer dans le garage et donc créer une inondation. Cela paraît évident. Même un enfant de 5 ans sait qu’elle ne va pas disparaître par enchantement et qu’il faut bien qu’elle aille quelque part.

Et pourtant, des gens continuent à goudronner ce type d’entrée et à se plaindre lors de fortes pluies.

Pourtant, nous pouvons tous faire quelque chose pour améliorer la situation et pour aider à faire disparaître cette eau en ne rejetant pas ou le moins possible ses propres eaux de ruissellement dans les réseaux.

Pour cela il faut maîtriser cette eau qui ruisselle :
- du toit de votre maison
- du toit de votre garage
- du toit de vos abris de jardin
- mais également de vos entrées, chemins et trottoirs goudronnés.

Il faut permettre à l’eau de pouvoir s’infiltrer en limitant les surfaces imperméabilisées. Dans une entrée, il faut mieux privilégier les pavés en laissant des interstices ou des dalles alvéolées ou du gravier. Vous pouvez aussi installer des drains sur les côtés.

Chez moi, j’ai un chemin et une entrée de garage en pente qui sont en gravier. Bien sûr, certaines trouvent que c’est moins joli, moins net (moi je préfère, au contraire) et chaque année je dois désherber (au désherbeur thermique) une partie du chemin, et il faut de temps en temps remettre du gravier. Mais, depuis plus de 20 ans que j’habite dans ce quartier, je n’ai jamais été inondée, ce qui n’est pas le cas pour les personnes ayant des garages en pente goudronnés dans le voisinage.

Vous pouvez aussi récupérer une partie de l’eau en la stockant pour arroser vos plantations ou l’utiliser pour vos toilettes.

Chez moi, j’ai deux cuves de 1000 litres et plusieurs tonneaux de 300 à 500 litres qui me permettent de stocker de l’eau et d’arroser mon potager en période de sécheresse.

Si vous avez un terrain assez grand, vous pouvez également diriger l’eau vers une mare ou vers des zones, au fond du jardin, plantées de roseaux ou de plantes aimant l’eau et la laisser s’évaporer.

Avec toutes ces solutions, vous diminuerez vos rejets dans les réseaux communaux et vous participerez ainsi à la réduction des inondations. Vous économiserez aussi de l’argent et en ferez économiser à la collectivité. Bref, vous ferez une action citoyenne.


(source image clipart Microsoft Office)

1 commentaire:

  1. vos conseils viennent trop tard, après avoir subi trois années consécutives, avec une petite marée de 50cm dans mon living, je suis parvenue à convaincre le proprio de construire un mur tout le long de la petite rivière qui normalement ne ressemble qu'à un pipi de chat dans les beaux jours !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...