mercredi 30 janvier 2013

Opération rangement et nettoyage !




Si vous piaffez d’impatience de reprendre le chemin du jardin, je vous propose une idée pour vous occuper en attendant que le temps s’améliore ou que vous puissiez faire vos premiers semis en serre chauffée.

Que diriez-vous de nettoyer et ranger votre abri de jardin ?

Ne faites pas la grimace, c’est une opération nécessaire au moins une fois par an, surtout si en l’ouvrant vous avez l’impression que son contenu vous attaque et que vous prenez l’arrosoir sur le pied ou le râteau en pleine figure !

Videz-le entièrement. Puis, nettoyez-le, balayez-le, lavez la vitre et repeignez l’intérieur et/ou l’extérieur si besoin.

Vérifiez le toit. Regardez s’il n’y a pas de fuite et si les tuiles, les tôles ou le revêtement tiennent bien et ne sont pas abîmés et réparez-le si besoin. Nettoyez la gouttière. S’il n’en comporte pas, installez-en une et couplez-la avec un système de récupération de l’eau de pluie.

Maintenant, vous pouvez vous attaquer à la partie la plus ardu, faire le tri. Recyclez, vendez ou donnez ce qui ne sert plus. Réparez rapidement ce qui est cassé. Non, on ne le range pas dans l’abri en disant je vais le réparer un jour. On fait un tas à part, dehors et on s’en occupera immédiatement après le tri.

Puis on passe au nettoyage et à l’entretien.

Réparez ce qui peut l’être ou, si cela demande trop de temps, mettez-le de côté mais faites-le dès le rangement terminé.

Nettoyez et lavez vos pots de fleurs.

Affûtez et graissez vos outils.

Occupez-vous de la tondeuse : vidangez-la et nettoyez la bougie, dépoussiérez le filtre, passez de l’antirouille sur et sous la coque si elle est en métal, démontez et affûtez la lame.

Contrôlez l’état des manches d’outils et passez un fin papier de verre puis une couche d’huile de lin dessus et enfin essuyez-les avec un chiffon doux, non pelucheux puis vérifiez qu’il n’y a pas du jeu au niveau de la jonction avec le fer.

Puis, prenez une caisse en plastique, mettez du sable à l’intérieur et versez dedans de l’huile de vidange usagée. Lorsque vous reviendrez du jardin, après un rapide nettoyage de vos outils (bêche, fourche, grelinette, etc) vous pourrez les mettre dans la caisse. Le sable et l’huile finiront l’entretien à votre place : le frottement des grains de sable ôtera les dernières traces de terre et l’huile protégera vos outils.

Une fois le tri et le nettoyage effectué, on passe au rangement.

N’hésitez pas à recycler une veille fourche en la fixant au mur pour en faire un bloc pour accrocher des petits outils à main comme un sécateur, par exemple. Réutilisez également des cageots comme caisses de rangements que vous empilerez et sur lesquels vous noterez au marqueur ce qu’ils contiennent. Si besoin, installez des armoires ou des étagères. Essayez d’utiliser toute la surface de vos murs et même du plafond pour libérer de la place au sol.

Voilà, c’est presque fini. Vérifiez qu’il ne reste plus rien dehors, finissez les réparations plus longues et rangez ce qui vient d’être réparé.

Ouf, ça y est, vous avez fini ! Alors, il n’est pas plus beau comme ça votre abri ? Je suis sûre que maintenant vous retrouvez plus facilement ce que vous cherchez et n’avez plus honte de l’ouvrir devant les copains !



Crédit Photo : Simon Howden de http://www.freedigitalphotos.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...