samedi 11 août 2012

Le seul endroit où les soucis sont un bienfait



Des soucis, encore des soucis, toujours des soucis, les gens en ont marre d'avoir des soucis !

Le seul endroit où les soucis sont un bienfait c'est....le jardin.

Bon d'accord, il n'y a pas qu'au jardin, le souci est important aussi dans la pharmacie.

Mais commençons par le jardin :

Les racines de soucis ont un effet nématicide. Evidemment, il faut beaucoup de soucis pour que les racines produisent suffisamment de polythienyls et de thiofènes pour tuer les nématodes. Mais c'est joli les soucis, non ?






Donc, on peut en mettre beaucoup et même l'utiliser comme engrais vert (car même en décomposition, la plante continue à diffuser les substances nématicides dans la terre).


Mais le souci a également des vertus médicinales:

"Les fleurs renferment des flavonoïdes, des caroténoïdes, dont le lycopène, des xanthophylles, du mucilage, des phytostérols, une essence aromatique, des composés triterpéniques et des saponosides" (Source Petit Larousse des Plantes Médicinales)

Il est également appelé Calendula. C'est un anti-infectieux, un cicatrisant. Il a une action antibactérienne, antifongique et anti-inflammatoire. Il est souvent employé pour soulager et soigner les maladies de peau, les plaies infectées, les verrues.

Comme quoi, dans la vie, tous les soucis ne sont pas à déplorer, certains sont même à cultiver !!






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...