jeudi 2 août 2012

Le miel



Après avoir vu les différents types de population présents dans une ruche et les substances produites par les abeilles et leurs bienfaitsnous terminons ce mini-dossier consacré aux abeilles en parlant du miel.



Le miel

Le miel est issu du nectar que les butineuses extraient des fleurs (de leurs nectaires) et ramènent à la ruche dans leur bouche, plus précisément dans leur jabot. Parfois, les abeilles récupèrent le miellat qui est fabriqué par certains insectes comme les pucerons à partir du nectar.

Après passage du nectar ou miellat d’abeille en abeille, le miel apparaît peu à peu grâce à l’ajout au nectar de sucs digestifs, de salive et d’acide formique. Il faut encore attendre l’évaporation de l’eau (les ouvrières sont très utiles dans ce cas là en battant des ailes) et la transformation des sucres pour que le miel soit stocké dans les alvéoles de la ruche.

Le miel est consommé depuis la nuit des temps, en fait depuis 7000 ans avant JC. C’est un produit totalement naturel dans lequel la main de l’homme n’intervient pas.
Le miel est fabriqué par les abeilles à partir de fleurs de toute sorte. En Occident, il a longtemps supplée la canne à sucre, pas encore connue, pour conserver les fruits notamment.


Sa composition : il renferme du sucre (le glucose), des acides, des protéines, des sels minéraux (potassium, sodium, manganèse, cuivre), des substances organiques, des alcools de sucre, des tanins et des vitamines B1, B2, B6 et C.


Ses bienfaits : Le miel est antianémique, antiseptique, digestif, diurétique, énergétique, fébrifuge (contre la fièvre) et sédatif de la toux.
Il est très énergétique grâce aux glucides qu’il contient. Il est donc recommandé pour les sportifs, avant et après l’effort pour retrouver la pleine forme rapidement. Il facilite la digestion.
Il permet de soulager les maux de gorge, les angines, la toux et les bronchites.
En usage externe, il facilite la cicatrisation des brulures et des blessures.
Le miel est excellent pour les personnes cardiaques, à condition de le consommer régulièrement.
Il facilite la digestion et permet de réguler le transit intestinal. Il est donc efficace contre la constipation et la diarrhée.
Il est efficace contre les insomnies : consommer du miel le soir vous fera passer une excellente nuit.
Le miel est un très bon remède pour soulager toutes les infections touchant l’estomac ou le foie. C’est dû au fait que les glucides du miel se mélangeant à nos enzymes se transforment en eau oxygénée.


Il existe plusieurs sortes de miel, suivant les fleurs butinées par les abeilles. Ils ont tous leurs propres vertus. Pour vos petits problèmes de constipation, prenez du miel d’acacia. 
Pour améliorer votre digestion, prenez du miel de romarin.
Le miel d’oranger est calmant. 
Le miel de tilleul favorise le sommeil et soulage les brûlures d'estomac.
Le miel de lavande est un excellent antiseptique des bronches et des poumons. Il est recommande aussi aux cardiaques.
Le miel de bruyère est diurétique, antirhumatismal et est bon pour la prostate.
Le miel d’eucalyptus est efficace contre la toux et la désinfection des voies urinaires.
Le miel de pin ou de sapin est recommandé en cas de bronchite.
Le miel de sainfoin et de trèfle stimule le cœur.


Le principal inconvénient du miel est son coût, surtout si vous souhaitez en consommer du bio, préférable pour éviter les pesticides notamment.
Cela risque de ne pas s’améliorer du fait de la disparition des abeilles.

Il est préférable de consommer du miel plutôt que du sucre blanc : le fructose (sucre lent) du miel est plus énergétique et bien meilleur que le saccharose du sucre blanc.



N’oublions pas une dernière chose. Dans cet article et le précédent, j’ai listé les substances produites par les abeilles, mais je n’ai pas parlé du venin ! Hé oui, il est aussi utilisé. C’est l’api-thérapie. Il serait efficace pour l’arthrite, les inflammations, la sclérose en plaque.
Si le coeur vous en dit, vous pouvez toujours prendre une abeille et vous la « planter » dans la peau sur un endroit douloureux.  J’ai vu certains apiculteurs le faire. Sinon, il existe des pommades, des lotions, des comprimés, des gouttes au venin.
Mais faites très attention, certaines personnes sont allergiques aux piqûres d’abeille. 


Source image : clipart Microsoft Office







4 commentaires:

  1. Très bon résumé sur les nombreuses vertus du miel. Je me permet juste d'ajouter à la liste que le miel peut-être utilisé pour le soin du visage ou de la peau.
    Egalement qu'il y a miel et miel, l'artisanal et l'industriel, (comme souvent de nos jours malheureusement) il est recommandé de bien réfléchir et lire les étiquettes avant d'acheter n'importe quoi, n'importe où. vous ne pensez pas ?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Je suis entièrement d'accord avec vous ! Il faut faire attention où l'on achète son miel !

    Amicalement,
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Merci pour votre passage sur mon blog et vos commentaires ! Je découvre le votre avec grand intérêt félicitations pour la clarté de vos articles, très complets qui plus est.

    J'ai quelques "réponses" à apporter. Savez vous où trouver les choux Daubenton? Je n'en trouve pas par chez moi, sinon dans des endroits où je ne souhaite pas acheter car je n'ai absolument pas confiance dans leurs pratiques.

    Pour les artichauts, je sème quelques haricots entre mes plants. L'azote apporté leur semble bénéfique. Je crois savoir qu'ils apprécient également un (très?) léger apport de sel de mer et c'est d'ailleurs pourquoi ils poussent si bien sur les côtes bretonnes. Sinon pour la protection hivernal on peut butter avec de la terre qui protège mieux que le voile d'hivernage ou la paille. Si vraiment cela ne fonctionne pas, il est possible de s'orienter vers le cardon. Il est plus résistant et l'on peut consommer les petites têtes également.

    Enfin, merci pour les idées de la manière de consommer ces différents légumes ! Ce n'est pas toujours évident de diversifier ses plats...

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Merci pour ces infos sur l'artichaut, cela me sera utile.
    En ce qui concerne, le chou de Daubenton, j'ai malheureusement du me résoudre à acheter le premier pied sur un catalogue, n'en trouvant pas autrement. Ensuite j'ai prélevé des oeilletons que j'ai repiqué.

    Pour trouver des idées pour cuisiner légumes et herbes, afin de diversifier vos plats, je vous recommande le blog "Les Gourmandes Astucieuses" http://www.lesgourmandesastucieuses.com C'est une mine d'idées.

    Amicalement,
    Isabelle

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...