jeudi 26 juillet 2012

Quels types de population trouve-t-on dans une ruche ?


(source image Microsoft Office clipart)




Je vous propose un mini-dossier sur nos amies les abeilles. Dans ce premier article, je vais vous parler des différentes population que l'on trouve dans une ruche, et dans le second, je vous parlerais des substances produites par les abeilles et leurs bienfaits. 

Les abeilles sont de grandes travailleuses ! Elles se regroupent en colonies dans des ruches, très bien structurées.
La ruche comprend à peu prés 50000 individus et est peuplée de 3 populations différentes :

- La reine :

Elle est unique, c’est la mère de tous. Elle n’a qu’une seule activité : multiplier la colonie en pondant entre 1000 et 2000 œufs par jour. Pour ce faire, elle est confortablement installée dans une cellule et est nourrie de gelée royale et entretenue par les ouvrières. Elle dépose ses œufs dans les alvéoles ou couvains. Elle prend des vacances l’hiver, en attendant le printemps et les premières fleurs. Elle vit entre 3 et 4 ans.

- Les ouvrières :

Elles sont issues des œufs fécondés de la reine. Elles travaillent pour la communauté. Elles vivent entre 5 semaines et 5 mois (si elles naissent à l’automne, l’hiver, elles hivernent). Elles changent de «  métiers » au cours de leur vie. Il y a :
. celles qui nettoient la ruche, qui nourrissent et prennent soin des larves et de la reine et qui protègent la colonie ; 
. celles qui fabriquent la gelée royale (liquide blanchâtre) du 6eme au 12eme jour de leur vie ; 
. celles qui ventilent (en battant des ailes) la ruche qui doit rester a une température de 35° pour éviter que la cire ne fonde ; 
. celles qui bâtissent les alvéoles et leurs opercules grâce a la cire qu’elles secrètent après la gelée royale ;
. celles qui fabriquent le miel ; celles qui repèrent les fleurs à aller butiner pour y récupérer le nectar ; 
. celles qui récupèrent le nectar en butinant la fleur grâce a leur trompe : cette fonction est réservée aux abeilles « âgées » (+ de 21 jours) qui n’ont plus de gelée royale et de cire. 
Lors de leurs escapades en dehors de la ruche, elles peuvent butiner jusque 400 fleurs. En récupérant le nectar, elles se couvrent de pollen recouvrant les étamines de la fleur. En cours de vol, elle fait une petite boule en mélangeant un peu de nectar et le pollen pour que cela tienne sur ses pattes arrières. Elle peut aussi récupérer de l’eau et du propolis qui est une sorte de colle située sur les bourgeons des arbres. Ce dernier servira à consolider la ruche et à faire un rempart contre les microbes.

- Les faux-bourdons : 

Ils sont issus des œufs non-fécondés de la reine. Ils ont une durée de vie assez limitée (du printemps à l’hiver). Leurs activités principales consistent à féconder la reine et à ventiler la ruche.
La fécondation a lieu des que la reine sort de la ruche (quelques jours après sa naissance). Les males se précipitent sur elle. Seuls 6 à 10 pourront effectivement la féconder en vol. Immédiatement après, ils meurent, mission accomplie. Les autres qui n’ont pas atteint leur but sont exclus du clan et meurent, soit tués par les abeilles s’ils s’aventurent dans la ruche, soit de froid et de faim, dehors, car ils ne savent pas subvenir a leurs besoins.
Apres fécondation, la reine rentre à la ruche pour pondre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...