mercredi 4 avril 2012

Le virage énergétique

(source image Microsoft Office Clipart)

Le 27 mars 2012, Stéphane Baly, de l'association Virage énergie, lors d'une conférence à Béthune, nous a présenté des solutions pour sortir du nucléaire. Voilà les grands points que j'ai retenu de cette conférence :

Tout d'abord, le nucléaire en quelques chiffres :
- 75 % de l'électricité est issue du nucléaire mais l'électricité ne représente que 20 % de la consommation finale d'énergie.
- Même si le tiers des habitations est chauffé à l'électricité, seulement 15 % de l'énergie consommée est nucléaire mais le nucléaire produit des déchets 100 % radioactifs.

Au Japon, sur 54 réacteurs, un seul fonctionne encore et doit s'arrêter en mai.

Il faut être conscient que la sortie du nucléaire n'aura pas lieu dans 1 an , dans 20 ou 50 ans mais dans 200000 ans quand la radioactivité des déchets sera devenue nulle !

(source image Microsoft Office Clipart)


On nous répète que les centrales nucléaires sont indispensables pour conserver notre indépendance énergétique. Mais il faut savoir qu'il n'y a plus de mine d'uranium en France, depuis 10 ans et donc que celui-ci est importé (d'Afrique où des habitants sont spoliés de leurs terres). Nous sommes donc tributaire de ces importations, dans ce cas, comment peut-on encore parler d'indépendance énergétique ?

3 axes à développer pour se passer du nucléaire :
- sobriété : modérer ses besoins
- efficacité : meilleur usage de l'énergie (ex : isolation)
- développement des énergies renouvelables : solaire thermique et photovoltaïque, biogaz, bois, éolien

Le plan Virage Energie en 7 points :
1) valoriser et exploiter les énergies du soleil
2) s'engager vers un système électrique décentralisé diversifié", propre et sûr
3) déployer les réseaux de chaleur à toutes les échelles pour mobiliser les renouvelables et maintenir l'industrie
4) freiner et stopper l'étalement urbain pour révolutionner les transports et la ville
5) sortir d'une concurrence déloyale entre les modes de transports pour développer les voies ferrées et fluviales
6) animer les villes et les campagnes, former les acteurs pour faire des territoires les vecteurs du tournant énergétique
7) créer les emplois d'aujourd'hui et de demain : pérennes, non délocalisables et répartis sur l'ensemble du territoire

Retrouvez l'ensemble de l'étude et des solutions proposées et chiffrées sur le site de Virage Energie  http://www.virage-energie-npdc.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...