lundi 20 février 2012

Révolte des animaux

(Crédit photo Adèle C.)

Voici une chanson intitulée "Bêtes d'Angleterre", tirée du livre de George Orwell "La ferme des animaux".

"Bêtes d'Angleterre et d'Irlande,
Animaux de tous les pays,
Prêtez l'oreille à l'espérance
Un âge d'or vous est promis.

L'homme tyran exproprié,
Nos champs connaîtront l'abondance,
De nous  seuls ils seront foulés,
Le jour vient de la délivrance.

Plus d'anneaux qui pendent au nez,
Plus de harnais sur nos échines,
Les fouets cruels sont retombés
Éperons et morts sont en ruine.

Des fortunes mieux qu'en nos rêves,
D'orge et de blé, de foin, oui da,
De trèfle, de pois et de raves
Seront à vous de ce jour-là.

O comme brillent tous nos champs,
Comme est plus pure l'eau d'ici,
Plus doux aussi souffle le vent
Du jour que l'on est affranchi.

Vaches, chevaux, oies et dindons,
Bien que l'on meurre avant le temps,
Ce jour-là préparez-le donc,
Tout être libre absolument.

Bêtes d'Angleterre et d'Irlande,
Animaux de tous les pays,
Prêtez l'oreille à l'espérance
Un âge d'or vous est promis."

J'ai trouvé qu'en cette période de polémique sur la viande halal (ou non halal), c'était le bon moment pour la publier.
Moi, je n'ai pas à me poser ce genre de question puisque je suis végétarienne !

De plus, ce qui me choque dans ce débat, c'est que l'on parle surtout goût, problèmes sanitaires, coût, profit, information du consommateur mais très peu de la souffrance animale !
Comme si une vache était une "quantité négligeable", voire un objet.

Mais, remplacez le mot vache par chien et là, ce serait le tollé général ! Pourtant quelle est la différence entre une vache et un bichon (à part la taille) ?

Ce sont tous les deux des animaux, alors pourquoi est-ce plus choquant ?  A moins qu'il y ait des sous-animaux, comme à une peu glorieuse période de notre histoire, l'on parlait de sous-hommes....


Pour aller plus loin, je vous recommande la lecture de l'article : Manger est-il dangereux ?


4 commentaires:

  1. ça méritait d'être dit !
    Beaucoup pointent du doigt les pratiques chinoises, Thailandaises ou autres qui infligent des souffrances aux animaux comme le chien et ne s'offusquent pas le moindre du monde des massacres qui ont lieu dans nos abattoirs français et nos arènes !
    Que le Français apprennent à balayer devant sa porte, il n'y a pas de sous espèces chez l'homme comme chez les animaux ...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour!
    J adhère totalement à ta vision des choses!
    Si tu ne respectes pas les animaux, tu ne te respectes pas toi même! Le peuple Sioux avait déjà compris combien nous sommes intrinsèquement liés au monde animal..
    Lorsqu ils chassaient le bison, ils remerciaient la terre mère, et se prosternaient devant l animal mort en lui rendant hommage pour s être sacrifié ainsi...
    Faut dire qu à l époque les supermarchés surchargés de "bidoche" n existaient pas! Les Indiens tuaient un bison par nécessité!
    Aujourd'hui la consommation de viande ( dans les pays nantis) frise l indescence ... Les gens devraient se demander ce que représente toutes ces barquettes alignées dans les rayons des grandes surfaces!
    Et bien .... Disons le leur! De la souffrance! De la peur du stress! L abomination de la puissance humaine face à l animal démuni!
    Personnellement je ne mange plus de viande depuis des années...
    Je reçois régulièrement la revue de l association one voice... Et ce qu j y vois me donne la rage!
    Si j étais un cheval je serais un mustang déchainé, et si j étais une vache, je chargerai tout de go le premier bipède que je trouverais sur mon chemin.. Et si j étais un porc, alors là.... Je préfère ne pas le dire!
    N'oublions pas les taureaux, victimes culturels de la cruauté humaine, et les animaux soumis aux expérimentations scientifiques!
    Plus je côtoie les hommes, plus j aime les chiens!
    J ai honte.... D' appartenir à cette humanité là!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Miwooka et à bientôt sur le forum Colibris

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...