samedi 30 avril 2011

Aller nu-pieds




Voici un extrait du livre "Eau, le pied" de Katy Gawelik et Sébastien Kneipp :

"Aller nu-pieds voilà le moyen d'endurcissement le plus naturel et le plus simple.
Cela peut se faire de diverses manières, suivant l'âge et la condition des personnes.

Une fois que les enfants peuvent marcher, ils savent déjà se tirer d'affaire. Sans égards pour personne, ils jettent les souliers et les bas, qui gênent leurs pieds, surtout au printemps, et ils se sentent heureux de pouvoir le faire dans leurs ébats. Parfois ils blessent l'un ou l'autre orteil, ce qui ne les empêche pas de marcher de nouveau pieds nus.

Les enfants suivent en cela l'instinct de la nature, sentiment que nous autres, à notre âge, nous éprouverions aussi, si l'éducation et l'étiquette, qui nous enlèvent le naturel en voulant tout jeter dans un même moule, ne nous avaient pas privés, sous plus d'un rapport, du sens commun.

Les pieds, non moins que les mains et le visage, sont heureux de respirer quelquefois librement, de se délecter à l'air frais, de se mouvoir dans leur élément.
Avec de la bonne volonté et le désir sincère de conserver sa santé, tout le monde, même les gens les plus occupés, trouveront assez de temps pour se rendre ce service.
Un prêtre de ma connaissance allait chaque année, pendant plusieurs jours, voir un bon ami, propriétaire d'un grand jardin. La promenade du matin se faisait régulièrement dans ce jardin, dont l'herbe humectée par la rosée délectait les pieds nus et le corps, tandis que l'esprit était occupé à la récitation du bréviaire. Bien souvent ce prêtre louait, en ma présence, les excellents effets de la promenade à pieds nus.

Je connais toute une série de personnes d'un rang élevé qui, pour affermir leur santé, ne dédaignèrent pas un conseil d'ami et qui, durant la belle saison, essayèrent de marcher nu-pieds dans leurs promenades matinales à travers la forêt ou dans un pré isolé.

L'un de ces hommes, dont le nombre est relativement encore restreint, m'avoua un jour qu'il avait passé rarement une semaine de l'année sans être molesté par l'un ou l'autre petit rhume, mais que cette promenade si simple l'avait pour toujours débarrassé de cette sensibilité."


Téléchargez GRATUITEMENT l’ouvrage, « Eau, le pied" de Katy Gawelik et Sébastien Kneipp, en entier sur le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com
à la rubrique "Cadeaux gratuits".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...