mardi 22 mars 2011

Journée mondiale de l’eau



Aujourd’hui 22 mars 2011, c’est la journée mondiale de l’eau.

N’oublions pas que l’eau n’est pas une ressource inépuisable. De nombreux pays manquent d’eau, et même en France nous avons régulièrement des restrictions d’eau l’été.

L’eau est l’affaire de tous ! Des experts, les médias, des sites internet proposent des trucs et astuces pour économiser l’eau au quotidien. Ces conseils ont, bien entendu, pour effet de sauvegarder l’eau de notre sous-sol, mais également de sauvegarder la planète par extension. Mais, ils ont également pour but de nous faire faire des économies.
En effet, l’eau coûte de plus en plus cher. Comme toute chose qui devient rare, le prix ne risque pas de baisser, au contraire.


Voici quelques conseils que j’applique personnellement :

- j’ai mis des aérateurs d'eau sur mes robinets. L’air se mélange à l’eau comme cela on en use moins. De plus l’eau est plus mousseuse, ce qui quand on a une eau « dure » est plus agréable.

- je prends des douches (60 à 80 L) plutôt que des bains (150 à 200 L). (de toute façon, comme j’ai des problèmes d’arthrose, j’ai du mal à m’asseoir dans la baignoire et encore plus à me relever !)

- dans les toilettes, j’ai une chasse d’eau à double commande. J’hésite à passer aux toilettes sèches dans la maison. Moi je trouve ça très pratique et j’en ai installé dans mon sous-sol, ce qui m’évite de rentrer dans la maison lorsque je suis au jardin ; mais malheureusement mes invités ne sont pas très réceptifs à l’idée.

- je récupère l’eau de pluie pour arroser le jardin et les fleurs. J’utilise un récupérateur d'eau de pluie. C'est un système qui se branche sur la gouttière. Mes cuves se remplissent ainsi à grande vitesse à chaque grosse pluie. Pour arroser mon potager ou mes parterres de fleurs avec un tuyau d’arrosage, j’ai investi dans une pompe à eau électrique, ça permet de vider l’eau de mes cuves facilement et rapidement. J’arrose le soir et je paille abondamment mon potager afin de laisser le sol humide en permanence.

- je lave mes légumes dans une bassine et je récupère l’eau pour arroser les plantes qui sont dans la serre.

- j’ai acheté une machine à laver le linge de classe A, moins gourmande en eau et je regroupe mes lessives, comme cela je ne fais, en moyenne, qu’une machine de blanc et une ou deux de couleurs par semaine.

- je surveille régulièrement la chasse d’eau et les robinets pour déceler d’éventuelles fuites et pouvoir y remédier le cas échéant.

Voilà quelques conseils, il en existe pleins d’autres. La première chose à faire est de prendre conscience que l’eau est une denrée rare et qu’il faut l’utiliser « avec modération ». Après c’est à chacun de faire sa part, que ce soit les agriculteurs (les cultures très gourmandes en eau, comme le maïs, sont montrées du doigt), les stations de skis (leurs canons à neige qui pompent des quantités d’eau astronomiques que la fonte des neiges ne compense pas), mais également l’état qui doit agir dans le bon sens et limiter, voire interdire certaines pratiques fallacieuses et criminelles et nous les simples particuliers. L’eau est l’affaire de TOUS !


....

1 commentaire:

  1. N'oubliez pas ce soir, sur Arte, le Théma sur les dangers de la marchandisation de l'eau, avec, notamment, le documentaire "Water makes Money".
    http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Water-makes-money/3752030.html

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...