lundi 18 juin 2018

La serre se refait une beauté



J'ai enfin changé la bâche de la serre. Il pleuvait à l'intérieur ce qui pour les tomates n'est pas très conseillé ! J'aurais aimé une bâche blanche armée, mais ça n'était pas dans mes moyens, de ce fait je me suis rabattue sur une bâche thermique de 200 microns, fabriquée en France.




Son avantage c'est qu'elle est garantie 5 ans contre les U.V,, mais pour le reste.... En l'installant, j'ai déjà fait un trou, heureusement c'est dans le bas. Pourtant, nous y sommes allées doucement ! J'ai donc peur que le frottement contre les têtes de vis des arceaux provoque rapidement des déchirures.






Un autre avantage par rapport à l'ancienne c'est qu'elle est très claire, très lumineuse, on voit bien à travers.




Il restera encore les portes à refaire, mais pour ça nous avons le temps. En été il faut de l'air pour éviter la surchauffe et la condensation, donc il faudra juste les faire avant l'hiver.





samedi 16 juin 2018

Evolution de l'aménagement devant la maison : le design est bon !


Si vous suivez ce blog, vous savez que l'on a réaménagé le devant de la maison, à la place des sapins.

Apparemment, le design semble bon puisque tout à l'air de pousser correctement.

Les pommes de terre poussent bien même si le sol est acide.

Les plantes s'installent tout doucement et les guildes commencent à fonctionner.








Les blettes, les arroches et l'aneth ont pris leurs aises.







Les fleurs sauvages et autres végétations spontanées commencent à coloniser le site et à se marier avec les fleurs et légumes cultivés. Il faut déjà leur imposer quelques limites. Des plantations de patates douces par leur futur feuillage abondant vont permettre de les calmer un peu.




Les cultures en cageot ont fait leur apparition aux rares places encore disponibles.




Peu à peu la nature reprend ses droits et le lieu se transforme. C'est vraiment chouette la permaculture ! Pourtant depuis plus de 12 ans que je pratique, je devrais être habituée, mais je m'émerveille toujours de voir avec quelle rapidité et avec tellement peu de moyens un design de permaculture se met en place et commence à fonctionner. Nous ne sommes qu'en juin et il se dégage déjà une sensation d'abondance et une impression de calme et de bien-être...







            

mercredi 13 juin 2018

Arrivée du Framboisier Rustica de chez Globe Planter



J'attendais avec impatience l'arrivée du framboisier Rustica de chez Globe Planter et le voilà.

En effet, la société Globe Planter vient de créer un petit framboisier appelé Rubus idaeus Rustica 'Yummy'. Il a été créé pour fêter les 90 ans du magazine Rustica.

J'en avais entendu parler car il a été baptisé à Chantilly le 18 mai lors de la journée des plantes. C'est une sélection de Jan de Boer, le célèbre horticulteur hollandais spécialistes des framboises. Et j'avais hâte de le tester.








Il est super bien emballé comme toujours avec les plantes de chez Globe Planter.

C'est un framboisier de petite taille, compact qui peut se cultiver en pot. C'est un avantage pour les gourmands, amateurs de fruits rouges, qui n'ont qu'un balcon ou une terrasse à leur disposition.
Autre avantage, les fruits poussent rapidement et c'est une variété remontante, donc on a une production tout l'été.

Il se plait également en pleine terre. Mais ayant déjà de nombreuses variétés de framboisiers en pleine terre, j'ai choisi de le cultiver en pot.

Comme justement je venais de repiquer au jardin un Yuzu que j'avais en pot depuis 2 ans dans la cuisine et qui commençait à se trouver à l'étroit, j'avais un grand pot de disponible.
J'ai mis dans mon pot 1/3 de compost, 1/3 de terreau et 1/3 de terre végétale .Le compost va le nourrir, le terreau va drainer et alléger et la terre végétale va retenir l'eau pour empêcher l'ensemble de s'assécher trop vite.




J'ai paillé ensuite avec du broyat de noisetier qui me restait.




Je l'ai installé sur la terrasse, devant la maison (plein soleil le matin mais à l'ombre ensuite), près de la porte d'entrée. Quoi de plus convivial que d'accueillir les visiteurs avec ce type de gourmande ?




Normalement, voilà ce que cela devrait donner (photo du site Globe Planter)




Comme il est trop tard pour la première floraison, j’espère avoir des fruits à la deuxième en août-septembre.


lundi 11 juin 2018

Retour sur le stand Jardiner au naturel chez Leroy Merlin



Samedi je tenais un stand, pour l'association Jardins de Noé, dans le magasin Leroy Merlin de Verquin, dans le but de promouvoir le jardinage au naturel.

Un grand merci à Marjorie et à son collègue pour leur accueil et pour nous avoir fourni tout ce dont nous avions besoin pour le stand et l'atelier.

Je proposais aux enfants un atelier jardinage consistant à rempoter du basilic et je discutais avec les parents des méthodes alternatives aux pesticides.
















Hélas, la fréquentation était moindre cette année. De plus, de très nombreux parents pressés n'ont pas laissé leurs enfants souvent intéressés participer à l'atelier. Alors que l'année dernière à 15h, il n'y avait déjà plus rien à rempoter, là en fin de journée il restait encore la moitié des plants.
Et, plus surprenant encore sur la cinquantaine d'enfants qui ont participé, la moitié des parents ne sont même pas restés avec eux devant le stand durant l'activité.

Et, en ce qui concerne les adultes seuls, alors que l'année dernière nous avions pu échanger avec de nombreuses personnes, là seulement une dizaine de personnes intéressées se sont approchées du stand.

Enfin, ce qui me réjouit quand même c'est que sur la cinquantaine d'enfants, au moins la moitié m'ont dit faire déjà du jardinage à l'école ou avec un membre de leur famille. C'est donc encourageant !




samedi 9 juin 2018

Retour sur l'atelier culture en cageot à Grenay


Retour sur l'atelier culture en cageot à Grenay


Samedi dernier, dans le cadre des rendez-vous aux jardins organisés par la médiathèque-Estaminet de Grenay, j'ai animé un atelier culture en cageot.

Cet atelier s'est déroulé dans le jardin d'un particulier et une dizaine de personnes étaient présentes.
J'ai pu ainsi démontrer que l'on peut cultiver partout, sans forcément avoir de sol.




J'ai commencé par parler un peu permaculture, puis par expliquer ce que nous allions faire et pourquoi. L'auditoire était attentif.






Ensuite, nous sommes passés à la pratique, tous les participants, quel que soit leur âge, ont mis "la main à la pâte".




















J'avais apporté différentes variétés de plantes (tomates cerise, patate douce, tournesols, haricots d'Espagne, courges) et chacun a pu choisir ce qu'il voulait planter dans son cageot.








Pour terminer, nous nous sommes retrouvés dans le garage ou j'ai pu répondre aux questions.

Un grand merci à Monique de nous avoir si gentiment accueilli.


mercredi 6 juin 2018

Les guildes de plantes en permaculture : comment les réaliser ? (vidéo)



Je vous propose aujourd'hui une vidéo sur les guildes de plante.

Une guilde est une association de plantes qui s'entraident. Le fait de mélanger plusieurs variétés de plantes perturbe et désoriente les ravageurs et peut éviter ou diminuer certaines maladies. Il est donc important de les inclure dans votre design de permaculture.


Dans une guilde, on peut associer :

  • des plantes répulsives : elles émettent des molécules dans l’air qui éloignent les nuisibles 

  • des plantes appâts : elles attirent irrésistiblement les ravageurs 

  • des plantes relais : elles attirent les auxiliaires qui vont manger les ravageurs

  • des plantes se soignant entre-elles (allélopathie) : elles sécrètent des substances neutralisant certains parasites ou certaines maladies.




              

lundi 4 juin 2018

Retour sur la réunion Ecophyto organisée par la FREDON

Retour sur la réunion Ecophyto organisée par la FREDON




La FREDON nous avait invités à sa réunion Ecophyto pour les jardiniers amateurs et les associations, car ils étaient venus visiter notre jardin l'année dernière.

Lors de cette réunion, nous avons appris que Monsento venait de sortir un nouveau Round-Up. Il a la même présentation que l'ancien, seule la composition change. Le nouveau est à base d'acide acétique. Mais, le prix ne change pas ! Ce qui vous fait le vinaigre à 20 euros le litre !

Nous avons également découvert l'existence du site gouvernemental E-Phy https://ephy.anses.fr/ qui est le catalogue des produits phytopharmaceutiques et de leurs usages, des matières fertilisantes et des supports de culture autorisés en France. Il peut être utile pour vérifier certains produits.

On nous a également recommandé de faire attention aux achats de boules de graisse pour les oiseaux ou de mélanges de graines pour prairies fleuries. En effet, dans ces deux produits, figurent souvent des variétés inconnues venant des pays de l'Est. Ces graines deviennent ensuite des plantes invasives que l'on est incapable d'éradiquer en France. Il vaut mieux dans les 2 cas, préparer les mélanges nous-mêmes avec des variétés locales ou régionales.







Cette année nous sommes allées visiter le jardin pédagogique naturel de l'Ermite à Haverskerque.




















Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...